Le gaz israélien vers l’Europe

Une des conséquences directes de la guerre entre la Russie et l’Ukraine et l’embargo de l’Europe pour le gaz russe est l’ accord trilatéral signé entre Israel, l’Égypte et l’Europe pour la vente du gaz israélien à  l’Europe.

Israel  va acheminer son gaz vers l’Égypte pour être liquéfié et transporté vers l’Europe en bateau.

Le gaz israélien.

La demande de gaz pour l’Europe est énorme et imprévue.

Israel devra augmenter sa production rapidement. Depuis le mois dernier, Israel cherche à doubler sa production gazière pour la faire passer de 20 à 40 milliards de mètres cubes.

Cette augmentation viendrait par l’exploitation de nouveaux gisements et commencerait à prendre effet des 2024.

L’année dernière la Russie avait livré à l’Europe 155 milliards de mètres cubes de gaz.

En sachant que l’accord entre l’Europe et Israel a été signé jusqu’en 2030, la production devra très rapidement augmenter.

« Au début, il s’agira de petites quantités et lentement, à mesure que les capacités de production et de livraison augmenteront, (les quantités) augmenteront » Lior Schillat directeur général du ministère israélien de l’Énergie.

Un défi majeur pour Israel et Energean, la société chargée de l’exploitation des gisements.

Comment le transporter le gaz israélien

Israel avait déjà signé un accord avec l’Égypte afin de liquéfier le gaz pour faciliter son transport.

Depuis décembre 2021 les deux usines de production de gaz liquéfié égyptien tournent à plein régime avec un volume maximum de 45 millions de mètres cubes par jour  soit environ 1.5 milliards par mois.

La solution consiste à construire d’autres usines de liquéfaction du gaz en Égypte et/ou, construire directement en mer des usines de liquéfaction, près des gisements.

Les deux projets sont à l’étude et nous devrions savoir bientôt comment va se réaliser l’augmentation de la liquéfaction.

Affaire à suivre.

Les conséquences de la signature.

Les dits-palestiniens de Gaza sont les grands perdants de cet accord.

Enclavés entre l’Égypte et Israel, ils risquent de perdre leur position de centre d’intérêt du monde contre Israel.

Incapable de s’auto-gérer et de vouloir le bonheur de sa population, le Hamas va se trouver devant un dilemme pour continuer à exister.

Faire la Paix ou faire la Guerre?  Leur spécificité aujourd’hui n’a été que de perdre les guerres, comment vont-ils évoluer ?

Les dits-palestiniens de Judée-Samarie, qui n’ont comme objectif que la Palestine arabe de la Mer au Jourdain, vont vouloir réclamer leur part du gâteau car pour eux les gisements sont palestiniens.

Seul le monde extérieur, anti-israélien, qui finance les dits-palestiniens pourra régler ce problème.

Tant que les palestiniens seront financés, ils n’auront pas le besoin de créer, construire, inventer, travailler, et  leur raison d’être sera la destruction d’Israel.

Sans financement, ils disparaitront comme ils sont apparus.

Abracadabra « Ha brakha dabra » le bénédiction a parlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.