Le divorce

Le divorce, c’est pas une chose facile, mais malheureusement de plus en plus de personnes le pratiquent.

Je ne vais parler, ni de statistiques, ni de divorces pour des raisons malheureuses comme un conjoint pervers narcissique, alcoolique ou même drogué, dans tous les cas très violent.

Pour ceux la, le divorce est plus qu’obligatoire, c’est une question de survie.

Je vais parler des divorces plus léger, ceux par consentement mutuel, par incompatibilité d’humeur.

Ceux qui sont causés par des causes , qui auraient été supportés naturellement.

Car le divorce était quelque chose de tabou, de non conforme à la morale.

Aujourd’hui, l’égalité homme, femme et des mœurs légères moins acceptés ont rendu cette situation banale et presque effet de mode.

Tout le monde divorce, donc je divorce.

Acte égoïste en cas de présence d’enfants et encore plus de présence d’enfants très jeune.

Je vais reprendre un proverbe « Les parents boivent et les enfants trinquent »

Se marier, peut être pris à la légère, sur un coup de tête.

Coup de tête qui a un coup financier pour les parents, mais ça je vais faire l’impasse sur le sacrifice parental.

Mais faire des enfants, c’est une très lourde responsabilité.

Généralement c’est eux qui souffrent le plus de cette séparation, surtout si comme malheureusement dans beaucoup de cas , si les parents se servent de ces enfants pour régler leur comptes.

Avant de divorcer, même avant de se marier, il faut penser à ses futurs enfants, jusqu’où accepter de se sacrifier pour eux.

Êtes vous assez « adultes » pour être parents a votre tour.

Le divorce n’est pas seulement une affaire entre un homme et une femme qui ne se supportent plus.

C’est toute la vie de vos enfants qui va être modifié, souvent en mal.

En cas de remariage, comment va réagir cette famille dites « recomposée ». Si l’autre personne n’est pas remariée, comment va-t-telle réagir avec les enfants.

Les réussites existent heureusement, mais combien d’échecs

Avant, les couples se mariaient tard et mourraient jeunes et les femmes étaient souvent dépendante de leur mari et surtout le divorce « ça ne se fait pas »

Aujourd’hui, l’espérance de vie en couple a plus que doublée, les femmes travaillent et ne sont plus dépendantes de leur mari et le divorce c’est tendance.

Divorcez, c’est autorisée par la religion. Mais pensez a vos enfants, élevez les avant, c’est aussi imposé par la religion.