Le divorce, permis de mieux vivre

Le divorce, permis de mieux vivre et surtout de vivre plus longtemps.

Une étude de santé publique en Israël démontre que la souffrance pendant le mariage est un facteur de risque au même titre que le tabagisme.

« Ce que nous avons découvert, ce qui est surprenant, c’est que l’insatisfaction des hommes à l’égard de leur mariage est un facteur de risque de décès, d’une ampleur similaire à celle du tabagisme ou des hommes qui ne font pas d’exercice », a déclaré le Dr Shahar Lev-Ari, chercheur en santé publique derrière l’étude

Je voudrais quand même mettre une limite à ce sondage, car on ne parle pas du côté féminin du divorce ou beaucoup de femmes meurent sous les coups de leur conjoint.

Ou de celles qui se droguent ou vont jusqu’au suicide pour échapper à leur mari.

Et aussi les personnes victimes de pervers narcissiques ou les femmes sont beaucoup plus fragile face à ces agressions morales.

Pourquoi il est devenu banal

Le vivre pour soi est devenu le leitmotiv de chaque être humain. Le Mariage, qui a perdu tout le côté sacré de sa fonction, est devenu aujourd’hui la conclusion de vivre pour soi.

On se marie avant tout pour se faire plaisir, mais le plaisir des deux conjoint est-il convergeant, évoluera-t-il toujours dans le même sens?

Dans le couple, la différence entre ce que nous sommes censés vouloir et ce que nous voulons réellement est la clé de voute du mariage.

Et dès que les divergences commencent le sens du mariage devient le sens de la vie.

Doit-on vivre pour l’autre ou pour soi-même. C’est pourquoi il convient d’apprendre à vivre pour soi avant de se préoccuper des autres.

Le « Si j’étais toi, je ferais ceci » ou « à mon avis tu devrais faire cela » sont les ennemis de l’équilibre de l’homme ou de la femme.

Trouver un épanouissement à la vie repose sur l’équilibre de sa relation amoureuse.

Le Mariage est la fusion de deux âmes pour n’en faire qu’une et le Divorce est l’amputation d’une partie de son corps pour sauver l’autre partie.

Le Divorce contre le Mariage

Je voudrais parler de mon expérience personnelle, j’étais le plus grand ennemi du divorce et la vie a fait que je suis devenu un défenseur inconditionnel du divorce.

Après 30 ans de mariage, j’ai provoqué mon divorce avec tous les sacrifices liés à cette séparation.

La longévité de la vie et l’émancipation de la femme ont fait que les mariages sont devenus l’expression d’une partie d’une vie.

Celle de sa construction et de la transmission.

Une fois que ces deux principes sont réalisés, le couple doit se retrouver, effacer toutes ses compromissions pour retrouver les sensations amoureuses primaires.

Mais sommes nous capables d’oublier les efforts consentis pour construire sa vie et élever ses enfants?

Le Divorce ne doit pas être juste un plan B du Mariage.

La question doit pas être « Pourquoi ont-ils divorcé ? », mais plutôt, « Pourquoi donc se sont-ils mariés ? »

On divorce souvent pour de bonnes raisons car on s’est marié pour des mauvaises raisons.