Au Bataclan, les terroristes tuent au nom de l’Islam

Au Bataclan, les terroristes tuent au nom de l’Islam 137 français et font 416 blessés le 13 novembre 2005.

Attentat revendiqué par l’état islamique, des terroristes comme le hamas ou le hezbollah qui menacent Israel.

La France se réveille, après l’attentat de Charlie Hebdo et de l’Hypercacher, et prend conscience que le terrorisme existe.

Avant ça,  les terroristes ont tué  en Israël

Depuis le début de la 2ème intifada, déclenchée par les palestiniens pour ne pas signer les accords définitifs d’Oslo, les terroristes palestiniens ont fait des centaines de morts israéliens.

Les français se croyaient à l’abri de ces terroristes, malgré les attentats qui avaient eu lieu au nom du « F.I.S » algérien dans les années 90.

Et les français n’ont jamais pensé à plaindre les victimes israéliennes durant ces années de terreur.

Pour mémoire, une partie des attentats perpétrés par les terroristes palestiniens  en 2001 et 2002 soit 350 morts

Malgré les attentats perpétrés en France par des terroristes , malgré les morts, la France se refuse à reconnaître le droit d’Israël à se défendre.

Le procès de l’attentat du Bataclan est ouvert.

Aujourd’hui, à Corbeil-Essonnes près de Paris, un véhicule de police a été pris pour cible dans la cité des Tarterets par des individus armés de mortiers et de cocktails Molotov.

Attirés dans un Guet-apens par des terroristes en herbe, les policiers se sont enfuis.

«Le quotidien de violence subie par nos collègues est à un seuil inadmissible», dénonce le syndicat Alliance.

[su_youtube_advanced url= »https://youtu.be/P1dEbuwyZpc » rel= »no » theme= »light »]

Beaucoup de zones de non-droit existent en France et pour la « paix sociale » le procès du Bataclan infligera des peines minimes aux terroristes français.

La France a peur de l’islam et ne veut pas faire d' »amalgame », mais c’est trop tard.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.