L’Amour d’Israël chez les juifs

L’Amour d’Israël chez les juifs, c’est une constante génétique de notre peuple.

Depuis 2000 ans nous répétons avec obstination, “L’An prochain à Jérusalem

Cette profession de fois, c’est ce qui nous a réunis, malgré les persécutions et les distances, à travers le temps.

Seul certains, se voulant évolués, c’est à dire voulant sortir de notre particularité, peuvent penser ne pas aimer Israel.

Et par exemple, préférer la France, berceau de leur éducation.

Personnellement j’aime beaucoup la France, mais mon amour pour Israel grandi de jour en jour, et je sais que c’est, enfin chez moi.

C’est quoi aimer Israël.

Comme tout amour qu’on doit donner, il faut commencer déjà par s’aimer.

Et quand on s’aime, on accepte ce qu’on est, c’est à dire être Juif.

S’aimer, c’est aimer son égo, c’est être égo-iste.

Sion-iste, c’est aimer Sion (Jérusalem), comme islam-iste c’est aimer l’islam.

Le Juda-isme, c’est aimer la Judée, la terre de ses ancêtres.

A l’inverse, la Palestine, c’est la haine des Juifs et d’Israël.

C’est quoi la Palestine

Les romains, en 70, après la destruction du Second Temple, ont déporté tous les Juifs hors d’Israël et ont rebaptisé notre terre “Palestine”.

La haine des romains envers les Juifs, les a incités à vouloir rayer Israël de la carte du Monde.

L’Antisémitisme mondial a continué à accepter cette dénomination et la Palestine a été envahie par tous les peuples forts qui ont existé pendant cette période.

La terre, privé de ces habitants promis par D.ieu, est devenue aride et ne portait aucun fruit.

Seuls quelques juifs ont survécus, surtout dans les villes de Jérusalem, Safed et Tibériade.

Tout le reste du pays était peuplé que de quelques bédouins qui n’étaient pas sédentaires.

L’Amour d’Israël

La première Alyah a eu lieu en 1881 par des immigrants qui avaient quittés la Russie Tsariste ou les juifs étaient régulièrement pogromés.

Ils commencèrent à cultiver la terre et étaient à la recherche de main-d’œuvre.

La construction du Canal de Suez venait de se terminer et les ouvriers sont tous venus en Palestine pour travailler chez les juifs.

C’est l’origine de ceux qui se disent palestiniens aujourd’hui.

14 mai 1948

Le 14 mai 1948, après un vote favorable de l’ONU, l’état d’Israël a existé à nouveau sur les cartes du Monde.

Je me demande parfois, si nous avions gardé le nom de Palestine, comment se serait appelé ceux qui se disent palestiniens.

Mais la Palestine a continué à vouloir exister, pour continuer le travail des romains, pour effacer à nouveau Israel de la Carte du Monde.

Les pseudo-palestiniens, comme les pays antisémites comme la France, refuse le judaïsme, c’est à dire l’amour de la Judée, notre terre.

Ils veulent absolument garder la Judée, qu’ils ont appelé tour à tour, Cisjordanie et maintenant “Territoires occupés”

Mais la Judée est un territoire libéré, comme Jérusalem et restera maintenant pour toujours territoire d’Israël.

Il faut que le Monde Antisémite le sache. Israel, est l’État Nation des Juifs.

Et la Judée comme la Samarie font parti de son territoire.

Pourquoi la France n’est pas d’accord

La France s’oppose à l’annexion de certains territoires, car contraire à sa volonté de l’existence d’un état palestinien.

La France qui s’est retiré de certaines de ses colonies, ne supporte pas qu’Israël retrouve ses terres.

Pourtant la France continue à coloniser la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion, Mayotte. La Polynésie, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres Australes et Antarctiques et les îles de Wallis-et-Futuna.

Avant de vouloir imposer ses volontés anticolonialistes contre Israël qui ne fait que récupérer ses territoires.

La France devrait songer à quitter ses colonies.