La nation juive et l’assimilation

L’assimilation de la nation juive est voulue par Napoléon qui a réglementé le statut des Juifs de France.

Napoléon a mis fin aux lois de l’inquisition qui étaient encore en vigueur en Europe.

Napoléon, qui libérera lors de sa campagne d’Italie les ghettos de Venise, d’Ancône, et de Rome… sera perçu par les juifs comme un grand libérateur,

Sauf par la frange ultraorthodoxe qui y verra le danger d’une «perte identitaire».

«Heureux comme dieu en France», deviendra une expression emblématique des communautés juives d’Europe.

De Nation juive à Religion juive

Du Moyen-Age à l’époque napoléonienne, les communautés juives dispersées en Europe faisaient partie de la Nation Juive.

Le judaïsme était un ensemble de traditions pratiquées différemment par les juifs, ashkénazes et séfarades.

Les règles étaient les mêmes, mais la pratique variait suivant les régions, les pays.

Après la révolution française, l’Empereur voulut réglementer l’ensemble des religions pour les faire cohabiter et assimiler au sein de l’Empire français.

La Nation juive perdit son titre de Nation au profit de Religion juive.

Ce peuple, cette nation sans terre, devait s’intégrer à la Nation française.

Napoléon réunit le sanhédrin afin d’établir les lois d’intégration, dont le but était d’assimiler le peuple juif.

Règles dont le gouvernement français devrait s’inspirer aujourd’hui pour réglementer l’islam de France.

Questions posée au sanhédrin

-«Est-il licite aux juifs d’épouser plusieurs femmes?»
-«Le divorce est-il permis par la religion juive?»
-«Une juive peut-elle se marier avec un chrétien et une chrétienne avec un juif?»
-«Les juifs nés en France et traités par la loi comme citoyens français regardent-ils la France comme leur patrie? Ont-ils l’obligation de la défendre ? Sont-ils obligés d’obéir aux lois et de suivre les dispositions du Code Civil?»
-«Qui nomme les rabbins?»

Les réponses du sanhédrin

     «Il est défendu aux Israélites de tous les États où la polygamie est prohibée par les lois civiles, d’épouser une seconde femme du vivant de la première, à moins qu’un divorce avec celle-ci, prononcé conformément aux dispositions du Code Civil et suivi du divorce religieux, ne les ait affranchis des liens du mariage.»

    «les mariages entre israélites et chrétiens, contractés conformément aux lois du Code civil, sont valables ; bien qu’ils ne soient pas susceptibles d’être revêtus de formes religieuses, ils n’entraîneront aucun anathème»

   «La France est notre patrie, les Français sont nos frères. Les juifs sont prêts à défendre la France jusqu’à la mort»

En conclusion

«Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui a placé sur le trône de France et le Royaume d’Italie un prince d’un si noble cœur (Napoléon)… Ces ordonnances montreront aux nations que nos dogmes sont compatible avec les lois civiles sous lesquelles nous vivons, et ne nous séparent point du tout de la société des hommes… »

La religion juive était née et les juifs devenaient des français avant tout. La religion était réglementée et les juifs heureux de trouver un statut enfin “égalitaire” se mirent à aimer la France.

Un acte important des français en colonisant l’Algérie a été de déclarer les juifs “citoyens français”

Les juifs se sont fondus, assimilés dans la société française et n’ont gardé que quelques traditions pour se différencier des autres français.

Il a fallu attendre l’expulsion des Juifs du Maghreb pour voir le judaïsme renaitre en France.

Renaissance de la Nation Juive

Il faut attendre Netanyahou pour voir voter une loi spécifique en Israel

La loi  Israël, État-nation du peuple juif, adoptée le par la Knesset.

La notion de Nation juive est remise sur le tapis des Nations.

Israel est le seul état Nation des Juifs.

Le peuple juif doit réintégrer sa Terre promise, tout en continuant à vivre et travailler dans son pays d’accueil.

Si Sarah Halimi avait été israélienne, les conclusions  procès auraient été différentes.