La justice française en noir et blanc

Noir et Blanc, c’est la manière dont la justice va nous juger.

Tout le monde a lu “Les animaux malades de la Peste” de Jean de la Fontaine.

Et la conclusion a toujours été pour moi la définition de la justice.

Justice rendue par des hommes, dont le jugement ne peut pas être sans aucune influence.

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

La traduction que j’ai toujours comprise de cette phrase mythique est le parallélisme logique de la citation

Puissant ou Misérable en opposition à Blanc ou Noir

Les Puissants seraient Blancs, donc Innocent

Les Misérables seraient Noirs, donc Coupable

Deux affirmations qui ne veulent pas dire Justice, mais Pouvoir.

Les causes naturelles de l’antisémitisme.

On le voit partout dans le monde, en cas de problème économique ou social, le vieux démon de l’antisémitisme renait de ses cendres.

Ces deux exemples, au cœur de l’actualité française, vont expliquer mes propos.

L’Affaire Roman Polanski

Nous avons un homme blanc, puissant accusé de viol, 40 années auparavant, et pardonné depuis par la victime

L’Affaire Sarah Halimi

Nous avons un homme noir, pauvre accusé de torture et d’assassinat d’une femme sans défense.

Le jugement en France en 2019

Pour La Fontaine, l’affaire ne serait même pas jugée.

Le puissant homme blanc serait innocent et le misérable homme noir coupable.

Mais que se passe-t-il aujourd’hui.

Déjà l’Affaire Polanski est du nom du coupable, tandis que l’Affaire Halimi est du nom de la victime.

L’assassin qui a avoué est toujours considéré comme présumé coupable mais Polanski est lui Coupable

La France est en crise identitaire. La France n’a pas digéré son passé colonial.

Le président Macron est allé dire à Alger que la France avait commis un crime contre l’humanité envers le peuple algérien.

La France, et la gauche française en particulier, se sent coupable et prête a tout compromis pour réparer ce qu’elle considère comme une faute.

Elle est prête à pardonner l’assassin car il est noir et musulman et qu’il n’a tué qu’une juive, il est donc misérable

Mais ne veut pas pardonner Polanski qui est Blanc et Juif donc naturellement coupable.

Comme la France a boycotté le dernier film de Polanski, le criminel qui a fait un film sur la réhabilitation d’un Juif.

L’Antisémitisme a encore des beaux jours devant elle.

Je voudrais modifier la conclusion de La Fontaine

Selon que vous serez noir ou blanc, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

ou

Selon que vous serez musulman ou juif, les jugements de cour vous rendront innocent ou coupable.