Your search results

Kurdistan, oui à l’indépendance

Posted by marc on 27 septembre 2017
| 0

Kurdistan, oui à l’indépendance.

Actuellement le peuple Kurde est a cheval sur 4 pays, La Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran.

Séparé depuis l’éclatement de l’Empire Ottoman, ils ont voté par un référendum interne leur indépendance.

Mais aucun des 4 pays ne veut se séparer de leur enclave, ainsi que tous les alliés de ces pays.

Bien sur l’Europe suit cette voie, par soumission aux pays arabes.

Seul les Israéliens peuvent comprendre cet envie d’indépendance et sont les seuls a travers le monde à les soutenir.

L’histoire Kurde

Depuis 1830, les kurdes recherchent leur indépendance et toutes leurs revoltes sont écrasés par Kemal Pacha.

Après la première guerre mondiale et la fin de l’Empire Ottoman, le traité de Sèvres donne aux Kurdes l’espoir d’obtenir un territoire indépendant. A la même époque, les accord Sykes-Picot divise l’empire ottoman en pays alliés avec la France et L’Angleterre et promette la création d’un état juif en Palestine sur les 2 rives du Jourdain ( avec la Jordanie incluse)

Mais aucune promesse n’a été tenue, ni pour Israel qui s’est vu attribuer en 1948 en territoire très petit, avec les problèmes que nous connaissons aujourd’hui.

Ni évidement pour le Kurdistan qui n’a rien obtenue a cette époque.

Tous les problèmes actuels de la régions sont dus au découpage de la régions par des pays, comme la France ou l’Angleterre, qui ont divisés l’empire ottoman ,sans tenir compte des spécificités ethniques. Régler ces problèmes c’est prouver leurs erreurs d’antan

Les Kurdes contre l’Etat Islamique.

Pendant la guerre syrienne et irakienne, les kurdes se sont battus avec les américains et les alliés.

Au moment de la prise de Mossoul en Irak, La France et d’autres pays occidentaux ont confié des armes et du matériel militaire au Kurdistan irakien pour l’aider à faire face.

Depuis le Kurdistan est devenu un pays d’accueil pour tous les réfugiés.

En Irak, les kurdes ou Peshmergas se sont emparés de la ville de Kirkouk, pendant que l’armée irakienne avait pris la fuite.

Les Kurde de Syrie ont repris la ville de Kobané, abandonnée par la Turquie.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

  • 4,13
    EUR +0,20%
    3,50
    USD +0,16%