Juif et antisioniste

C’est un cas de figure que j’ai du mal a imaginer, mais pourtant c’est une configuration qui existe.

Il existe bien sur un groupe de religieux, haredim, antisioniste, les Naturei karta. Ils considèrent que l’État juif de l’antiquité fut détruit par la volonté divine et que seul le Messie pourra le rétablir. Toute tentative humaine de recréer un État juif avant la venue du Messie est donc une attaque contre la volonté divine.

Sujet discutable, mais on ne peut pas discuter avec des intégristes qui pactisent avec tous les ennemis d’Israël, Iraniens comme Palestiniens, qui se jouent de leur naïveté pour justifier leurs actions antisionistes. Mais jusqu’à aujourd’hui, on n’a jamais vu un Naturei karta tuer pour glorifier D.ieu.

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

L’autre cas de figure, sans vouloir généraliser bien sur, ce sont des juifs qui se disent laïc et qui ont souffert directement ou familialement de l’antisémitisme. Et qui pensent qu’en reniant leur judaïté jusqu’à renier tout ce qui pourrait la justifier, je pense à Israël, pourrai sauver le peuple juif tout entier.

Le peuple juif a souffert pendant 2000 ans en subissant, tueries, pogrom, Shoah sans compter les privations, l’errance la discrimination sans disparaître.

Pourquoi créer un état juif qui focaliserai la haine, le plus simple pour eux serai de renier sa judaïcité et de ce fondre dans la masse pour ne plus avoir à souffrir.

Un suicide collectif, mieux que de lever la tête et être ce que nous avons toujours été bibliquement, un peuple fier à la nuque raide.

Le seul exemple de suicide collectif de juifs et celui de Massada, ou les Zélotes qui avaient tenu le siège des romains pendant 3 ans, ont proféré se tuer plutôt que d’être défait. Mais l’histoire a plus retenu les faits de résistance plus que le fait suicidaire.

Parmi ces juifs honteux, nous trouvons souvent des enfants de rescapés de la Shoah.

Pour ce cas précis, sans être un fin psychologue, je peux comprendre que les parents traumatisés par leurs vécus dans les camps, ont retransmit à leurs enfants leurs traumatismes.

Ces enfants, bercés par la honte et la culpabilité de leurs parents envers leur judaïcité, reproduisent le même schéma et renient toute forme existentialisme juif et pour eux Israël, état qui ose exister, qui ose se défendre est l’ennemi numéro un de leur façon de penser,  la chose qui les dérange le plus dans la construction de leur mental de vaincu.

Je pense que ces gens ne doivent pas être jugés mais être psychanalysé, mais pour eux, le mal est fait et la seule chose qu’il faut faire c’est de les empêcher de transmettre à leur tour ces traumatismes à leurs enfants.

L’exemple type de cette façon de penser antagoniste, c’est Théodore Hetzl qui dans un premier temps avait conclu un accord avec la pape pour convertir tous les juifs et qui a fini par devenir un père fondateur du Sionisme. Les deux seuls moyens de combattre l’antisémitisme.

Pour comprendre cette façon de penser il suffit d’écouter Pierre Stambul responsable de l’organisation « Union Juive pour la Paix »

Déjà le but le titre de cette organisation parle de lui même. On donne tout et on soutient les « palestiniens » pour avoir la paix.

Dans son discours, il doit prouver sa judaïcité par l’énoncé des souffrances que sa famille a subit et non par ses convictions religieuses.

Il est indigné par les violences et les les humiliations quotidiennes les crimes subit par les israéliens, car seul pour lui les juifs doivent être victimes de violences et d’humiliations.

J’arrête la ma démonstration, il suffit d’écouter Pierre Stamboul

[su_youtube_advanced url= »https://youtu.be/gIvI140iqq0″ rel= »no » theme= »light »]

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.