Journée de la terre à Gaza

Sous cette pompeuse et louable dénomination, se cache une opération de Hamas pour redorer son blason en provocant un maximum de morts parmi sa population.

La journée de la terre est une mise en scène mondiale, une superproduction de 10 millions de dollars, que le Hamas a provoqué pour provoquer l’armée israélienne et montrer au monde la barbarie de Tsahal qui tue lâchement des pauvres palestiniens désarmés devant toutes les télévisions du monde.

Des cars ont été affrétés et tous les participants ont été largement payés.

Par volonté théâtrale, les journalistes israéliens ont été interdits à Gaza, et seul des journalistes pro-palestiniens sont autorisés a diffuser des images, bien sur orienté “martyrs”

La réalité est tout autre.

Les soldats de Tsahal sont la pour défendre l’intégrité de notre territoire.

Et je ne peux que répéter les mots du ministre de la défense Avigdor Lieberman

« Je soutiens pleinement les soldats parce que grâce à eux, nous avons passé notre repas de seder dans un état de confiance. Je ne comprends pas le choeur des hypocrites qui réclame une commission d’enquête. Ils se sont trompés et ils ont pensé que le Hamas organisait une fête de Woodstock et que nous allions offrir des fleurs aux marcheurs ».

En effet les annonces palestiniens font que ce ne sont que des manifestations pacifistes et que tous les manifestants ont des fleurs dans les mains et que c’est une volonté de paix.

Que se passe-t-il réellement.

Derrière ces manifestant payés, car ils n’ont rien a manger, se cachent des terroristes armés qui tirent sur les israéliens.

Il est évident que les israéliens, bien mieux équipés pour les repérer, les ont éliminés.

L’armée israélienne a déclaré samedi qu’au moins dix Palestiniens sur les 17 tués à la frontière de Gaza étaient des terroristes, huit étant membres du Hamas.

Le mouvement a confirmé que cinq de ses hommes avaient été tués

Quant aux milliers de blessés, beaucoup l’ont été par des mouvements de foules et surement aussi par des palestiniens eux même pour gonfler les chiffres.

Mais que révèle cette action.

Bien sur les cris des manifestants pacifistes sont tout simplement “Mort aux Juifs”

La signification exacte est que se sont simplement des manifestations antisémites, sinon les cris seraient “mort aux israéliens”

Et une autre choses qui est évidente, tous les terroristes ont le monde contre eux, que ce soit l’IRA en Angleterre, les Tchétchènes en Russie ou même les Basques  ETA en Espagne.

Seul les Palestiniens sont excusés, assistés et financés par le monde. Je soupçonne que se soit parce qu’ils tuent des Juifs et que tout le monde trouve ça normal.

Les manifestations, censé durer jusqu’au mois de mai, commence déjà a s’essouffler. Et le seul perdant risque d’être le Hamas.

Mais attention, un animal blessé peut être dangereux

Et pendant ce temps Erdogan continue a tuer les kurdes, alliés de l’Europe, dans indifférence générale.