Je suis juif

Je suis juif et je ne me suis jamais posé de question.

Je suis juif et c’est une réponse à l’antisémitisme latent.

Je suis né juif, de père et de mère juifs, de grands-parents juifs.

Mon arrière-grand père « Rabbi Mouchi Arous »zal était un kabbaliste tunisien.

Depuis plus de 2000 ans, mes ancêtres ont vécus en galout et n’ont jamais reniés leur judaïté.

Je descends d’Espagne du côté de mon père et du Portugal du côté de ma mère.

Mes aïeux ont autant souffert que les juifs d’Europe, brulés, déportés, assassinés, discriminés.

Le judaïsme coule dans mes veines et je n’ai de leçon à recevoir d’aucun autre juif sur ma façon de le vivre.

Je suis israélien

J’ai fait mon alyah comme ma grand-mère l’avait fait, comme mes parents l’ont fait, comme ma fille l’a faite aujourd’hui.

Je suis israélien et juif et surtout fier de mes deux attributs.

A une certaine époque, on me demandait si j’étais juif français ou français juif.

J’étais simplement Juif et Français ou Français et Juif, les deux états n’étaient pas antinomiques.

Comme aujourd’hui, je suis autant israélien juif que juif israélien, je ne vois aucune différence.

Je suis un juif israélien

Je ne sais pas comment le monde me voit, mais la seule chose que je ne supporte pas c’est de dissocier les deux attributs.

Israël est l’état nation des juifs, c’est le seul état juif à travers le monde et j’en suis fier.

Je suis né juif arabe, j’ai vécu juif français et aujourd’hui je suis juif israélien.

Et je suis très fier de voir en Israël des juifs israéliens, comme des arabes israéliens ou comme des chrétiens israéliens.

Des personnes que je respecte, car je n’oublie pas que pendant 2000 ans, j’étais moi aussi un étranger.

Je suis un israélien juif.

Car je respecte les lois d’Israël, car je sais qu’Israël me protège et que si je suis en vie aujourd’hui, c’est grâce à l’état d’Israël.

En effet, si Israël n’existait pas, es-ce que moi j’existerais.

Je serais peut-être toujours un juif arabe, un dhimmi, dépendant du bon vouloir de ces dirigeants.

La Judée, qui est en grande partie désertique (le désert de Judée) est ma terre d’origine.

Comme la Samarie

« La Samarie שומרון (Shomrôn) est le nom historique et biblique d’une région montagneuse du Proche-Orient ayant constitué l’ancien Royaume d’Israël autour de son ancienne capitale Samarie, proche de Sichem שכם (près de l’actuelle ville de Naplouse), et rival de son voisin judéen du sud, le royaume de Juda ». 

A ceux qui me conteste mes droits.

Je suis juif et je respecte les autres, c’est génétique.

Je suis israélien et je défends ma terre, c’est génétique.

Et ceux qui contestent mes droits, même certains israéliens, je leur dis :

Comme tous les juifs, je suis tenace, pendant 2000 ans j’ai souhaité « l’an prochain à Jérusalem » qui voulait dire surtout le retour sur ma terre.

Terre que je ne suis pas prêt à brader pour faire plaisir à ceux qui m’ont opprimé pendant 20 siècles.