Je ne suis plus un Juif errant

Je ne suis plus un Juif errant depuis le 27 octobre 2014, je suis devenu ce que j’aurais du être depuis toujours.

Un Juif israélien, un bné Israël, descendant du prophète Jacob qui a pris le nom d’Israël, sur cette terre nommée Israël.

Les romains nous ont chassés et l’on débaptisée pour la nommer Palestine.

Alors nous sommes devenus des Juifs palestiniens, avec notre monnaie, nos timbres, nos équipes de Foot et même notre armée.

Retour d’Israël sur la scène mondiale

Et un jour mémorable, le 14 mai 1948, nous sommes redevenus Israël à la face du monde entier.

Et nous avons dû nous battre avec nos voisins qui ne supportaient pas nos couleurs, notre foi, notre amour pour la terre d’Israël.

Et la terre d’Israël a retrouvé ses couleurs, les Juifs errants étaient enfin devenus simplement des israéliens.

Je dis bien israélien et non Juif israélien, car nous avons retrouvé notre statut.

Pendant des millénaires, nous avons été cette nation juive errante à travers le monde, ce peuple sans terre.

Napoléon, pour ne pas le nommer, a voulu nous transformer en Juifs français et le peuple Juif est devenu  français de religion juive.

Terminologie reprise par le monde entier.

Aujourd’hui, nous avons retrouvé notre terre et nous sommes redevenus des israéliens, ce peuple à la nuque raide.

Ce peuple qui a reçu les tables de la Loi, la Torah, qui a éclairé le monde depuis toujours.

Les 10 commandements sont des lois universelles valables jusqu’à nos jours et pour toujours.

Nous avons été élus pour transmettre la volonté divine de faire de la Terre un paradis.

D’autres ont voulu s’approprier ce message, Chrétiens, musulmans, avec toutes leurs variantes.

Car il ne peut y avoir d’unicité que dans le peuple d’Israël.

Même si nous même, aujourd’hui, sommes partagés par des idéologies venant de la galout.

Je ne suis plus un Juif errant

Le jour ou nous deviendrons des israéliens diffuseurs de la tradition divine au monde entier, nous aurons rempli notre mission sur Terre.

La tradition divine, c’est simplement la Torah originelle donnée à Moïse par Hachem que nous devons retrouver dans son esprit.

Maintenant que nous sommes revenus à Sion, nous sommes des Sionistes amoureux de ce que nous sommes.

Nous devons nous détacher de nos réflexes de galout qui ont transformé le sens premier de la Torah.

Il ne doit plus y avoir de Juif errant à travers le Monde.

Tous les juifs doivent faire leur Alyah. Il ne suffit plus de prier et de se lamenter sur notre sort.

Tous les Juifs du monde doivent faire leur alyah, sans être obligés de vivre en Eretz, les israéliens peuvent vivre et travailler partout dans le monde.

Nous devons enlever cette image de Juif errant en devenant tous des israéliens.

Et pour certains expatriés, ce n’est pas incompatible.

C’est la première étape pour la reconstruction du Temple.