J’accuse la justice française

J’accuse la justice française d’être à la solde des extrémistes islamiste.

C’est pire que l’affaire Dreyfus.

Ce n’est pas un Juif qui est accusé a tort pour protéger la hiérarchie française.

J’accuse la France de protéger un musulman qui a tué un Juif parce que Juif, pour gagner sa paix sociale.

La France a donné une Juive “en pâture” aux extrémistes islamiques pour ne pas créer de vague, de peur de la réplique des musulmans.

Je suis choqué, je suis attristé, je suis écœuré, j’ai honte de cette France que j’ai aimée et qui n’est plus maitre de son territoire.

Cette France qui a perdu son honneur en croyant sauver sa tranquillité.

Comme au Veld’Hiv, cette France qui avait vendu tous ses Juifs pour plaire aux nazis.

J’accuse l’irresponsabilité des responsables français.

Le barbare qui a roué  de coups et défenestré du balcon de son appartement, Sarah Halimi,  aux cris de « Allah akbar » et « J’ai tué le Sheitan » n’est pas responsable.

Tout simplement, parce que son crime a été commis en pleine « bouffée délirante » et lié probablement à une forte consommation régulière de cannabis.

Son irresponsabilité pénale a été constatée par la cour de cassation.

Il n’y aura pas de procès de ce crime antisémite.

Selon le médecin-expert, Kobili Traoré avait été pris d’un « délire persécutif polymorphe, à thématique mystique », lors duquel « le simple préjugé » antisémite s’est transformé « en conviction absolue ».

La justice a été rendue.

J’accuse cette “Justice” de ne pas être responsable.

J’accuse la justice d’être saisie d’une bouffée délirante pour qui la conviction absolue est  que tuer un juif aux cris de « Allah akbar » n’est pas un acte antisémite.

Il suffit simplement de fumer du cannabis pour tuer en toute tranquillité.

La jurisprudence va donner un “blanc seing” à tous les antisémites qui veulent tuer un Juif.

Conduire sous l’emprise du cannabis peut couter très cher.

Tuer un Juif, c’est gratuit.

La chasse est ouverte.

Que va-t-il se passer maintenant?

Les citoyens français de confession juive doivent aujourd’hui prendre leurs propres dispositions pour assurer leur propre sécurité.

J’accuse la France d’abandonner ses Juifs à leur propre sort.

Juifs de France réagissez rapidement.

Il n’est pas facile de quitter sa zone de confort et je ne vous demande pas de faire votre Alyah en masse.

Préparez vous moralement. Apprenez l’hébreu, votre langue millénaire.

Si vous avez un peu d’argent, invertissez en Israel.

Essayez de vous former dans un métier que vous pourrez transporter.

Et surtout soyez prudents, votre sécurité est relative.