Les israéliens ont voté

Les israéliens ont voté ce lundi 2 mars et la victoire de Bibi a été éclatante.

La victoire la plus éclatante encore c’est la victoire de la Droite sur la Gauche.

Il ne faut pas oublier que Blanc Bleu, comme Israël Beitenou sont aussi composés de militant de Droite.

Le véritable clivage de la société israélienne est la division de la société en 2 blocs.

Le bloc Juif avec tous les partis de Droite et le bloc Arabe avec la Liste Unifié et la Gauche Avoda Gesher Meretz qui ont une politique pro-arabe.

Que faut-il en conclure

La liste unifiée obtient 15 sièges dans la nouvelle Knesset.

Que se passera-t-il si nous annexions la Judée Samarie et que tous ses habitants deviennent israéliens et obtiennent le droit de vote.

C’est simple, le prochain premier ministre sera arabe et Israël sera naturellement éliminé.

Le plan de Trump est réaliste sur ce point.

Création d’un état palestinien démilitarisé. L’erreur de Gaza ne doit pas être réitéré.

Et maintenant qui va diriger les israéliens

La majorité de 61 sièges risque d’être réalisé, mais peut-on légiférer correctement avec 61 sièges.

Malgré les capacités indéniables de notre futur premier ministre Benjamin Netanyahou ce gouvernement est très fragile.

L’égo des chefs de l’opposition ne doit pas continuer à être systématiquement anti Bibi.

L’enjeu est primordial pour la survie et la sécurité de l’état d’Israël.

Alliés d’hier, ennemis d’aujourd’hui.

Russie, Iran, Turquie alliés incompréhensible d’hier des ennemis des israéliens se déchirent.

La Syrie, symbole de leur unité est devenu leur terrain de bataille.

La Turquie tire sur des unités syriennes en essayant d’éviter leurs alliés russes par crainte de conflit ouvert avec la Russie.

Et aujourd’hui les turcs menaces de tirer les missiles sur l’Iran son ancien allié.

Toute cette région, aux frontières d’Israël,  Turquie, Syrie, Irak, Liban, Russie, Iran risque de s’embraser.

La Palestine n’est plus le centre d’intérêt du monde arabe qui risque de s’entretuer.

Israël devrait en profiter pour redéfinir ses frontières intelligemment.

Gaza ne devrait plus être alimenté, ni financièrement , ni militairement par ses alliés en guerre.

Et les palestiniens de la nouvelle Palestine n’auront d’autre choix que d’être sous la protection israélienne.

De plus les arabes israéliens, avec leurs 15 sièges à la Knesset, ne voudront jamais devenir des citoyens palestiniens.

La survie d’Israël et des israéliens.

Israël est protégé

La guerre plus le coronavirus risque de transformer cette région en un immense “no mans land”

Israël à 90 jours pour mettre au point son vaccin pour protéger sa population.

Le risque majeur pour l’Europe, c’est l’invasion des migrants souvent porteurs du virus qui risquent de transmettre la maladie.

L’Italie qui est une des premières terres d’accueil est déjà le pays d’Europe le plus touché.

Juifs français, réveillez vous . Il n’y a qu’Israël pour vous protéger.