Israel, mauvaise conscience de la France

Israel, mauvaise conscience de la France et de l’Europe en général.

On reproche aux Juifs leurs liens avec l’argent, mais que fait l’Europe aujourd’hui, l’Europe vend son âme au diable pour l’argent de contrats avec l’Iran qu’elle risque d’ailleurs de ne jamais recevoir.

On reproche aux Juifs de se défendre contre l’Islam radical et de tirer sur des terroristes qui veulent l’envahir, la France refuse de tirer sur les “terroristes” français et l’on voit aujourd’hui les territoires perdus de la république et le désarroi des policiers français qui ne sont plus respectés.

On reproche aux Juifs de refuser d’être envahi par des migrants hostiles, l’Europe et la France sont incapables de gérer les masses de migrants qui affluent et dont certains ont la volonté de tuer des mécréants

Que fait la France

Macron a peur, malgré un soutient “inconditionnel” à la sécurité d’Israël, il met beaucoup de conditions.

La principale condition c’est qu’Israël ne doit pas se défendre contre l’Islam radical car lui est incapable de se défendre

Macron qui admire Israel est furieux de la réussite israélienne.

Macron, qui veut marquer sa présidence par sa volonté de devenir le chef de l’Europe, le leader du monde libre, se voit dépassé par un petit pays, pas plus grand qu’un département français, moins peuplé que Paris, Européen d’adoption, montrer l’exemple à la France et au monde sur la manière de combattre l’Islam radical tout en ayant une proportion de musulman supérieure à la France et qui est complètement intégrée.

Il n’y a qu’en Israel que les arabes israéliens, les principaux concernés, n’ont pas manifesté , ni d’ailleurs les pays arabes limitrophes  comme la Jordanie, l’Égypte ou l’Arabie Saoudite. Ce sont les principaux concernés ceux qui devraient être les plus virulents.

Macron condamne les “actes odieux” commis par Israel à Gaza

Édouard Philippe annule son voyage en Israel pour ne pas avoir l’air de reconnaitre le “massacre” de Gaza.

La France soumise à la pression de sa banlieue, obligé de chercher des alliances électorales à sa gauche

Macron perd de sa popularité.

Les médias de gauche déchainés contre Israel

La France dos au mur, s’attend a un attentat islamiste de grande envergure.

La France face à un choix cornélien, doit-elle accepter la protection d’Israël ou doit-elle subir un attentat sur son territoire.

Être ou ne pas être, telle est la question

2018-05-24T06:12:17+00:00mai 24th, 2018|Categories: Antisémitisme, Europe, France|0 Comments