Bien sur Hitler n’a jamais été juif

Bien sur Hitler n’a jamais été juif

Hitler Juif ou Hitler non juif, ce n’est même as une question à poser.

Pourtant j’ai osé le faire dans un précédent post, sans imaginer le tollé de protestation que j’allais recevoir.

Je voudrais m’excuse sur ce titre racoleur et qui ne ressemble pas au texte que j’ai écrit

Et cependant mon texte avait soulevé une question fondamentale

La capacité de certains juifs à être les pires antisémites.

Le pire exemple aujourd’hui vient des Netourei Karta

Les Neturei Karta ou « gardiens de la cité » en araméen, sont un groupe de juifs ultra-orthodoxes rejetant toute forme de sionisme.

À ce titre, ils s’opposent activement à l’existence de l’État d’Israël et appellent à son démantèlement.

Pour eux, seul le Messie peut établir un État juif et toute tentative de le créer avant sa venue constitue une provocation envers Dieu et le non-respect de sa volonté.

Très proche de l’Iran ou de négationnistes comme Dieudonné ou Soral . Ils sont prêts à casser le Shabbat pour participer à des manifestations anti israéliennes.

« les sionistes ont une grande responsabilité dans l’Holocauste » selon leur théorie. Quant à l’antisémitisme, ils affirment que « les sionistes sont en réalité les principaux responsables de l’antisémitisme dans l’ensemble du monde. Là où l’antisémitisme n’existe pas, les sionistes le fabriquent. »

La pensée que Hitler pouvait avoir du sang juif

Rien que cette pensée, pour une personne antisémite est une aberration. Et Hitler était viscéralement antisémite car il pensait que sa grand-mère avait fauté avec un Juif et donc était de fait un bâtard de sémite.

Hitler avait rêvé de l’extermination des juifs avant d’oser l’imaginer et de le réaliser comme une prophétie .

Le 16 septembre 1919, Hitler s’exprime, dans un texte, pour la première fois sur les Juifs. Il écrit notamment:

«L’antisémitisme fondé sur des motifs purement sentimentaux, trouvera son expression ultime sous forme de pogroms. L’antisémitisme selon la raison doit, lui, conduire au combat législatif contre les privilèges des Juifs et à l’élimination de ces privilèges… Son but ultime  doit, immuablement, être l’élimination des Juifs en général.»

Pour lui, le juif est comparable à une maladie contagieuse qu’il faut extirper du monde pour le guérir. Un monde sans juif serait un monde ou régnerai la paix universelle.

«Le Juif en tant que ferment de décomposition n’est pas à envisager comme individu particulier bon ou méchant, il est la cause absolue de l’effondrement intérieur de toutes les races, dans lesquelles il pénètre en tant que parasite. Son action est déterminée par sa race. Autant je ne peux faire reproche à un bacille de tuberculose, à cause d’une action qui, pour les hommes signifie la destruction, mais pour lui la vie, autant suis-je cependant obligé et justifié, en vue de mon existence personnelle, de mener le combat contre la tuberculose par l’extermination de ses agents. Le Juif devient et devint au travers des milliers d’années en son action une tuberculose de race des peuples. Le combattre signifie l’éliminer»

Hitler était le plus grand ennemi des juifs, la réincarnation du plus grand d’entre eux.

Peut être de Aman dont les 11 fils pendus étaient ses 11 généraux pendus et décrit dans la megilah d’Esther

 

 

2019-06-23T16:48:49+00:00 juin 23rd, 2019|Categories: Antisémitisme, Guerre, histoire, Juif|0 Comments
Selectionner votre monnaie
ILS Shekel israélien
EUR Euro
%d blogueurs aiment cette page :