Harry Potter enterré en Israel

Harry Potter enterré en Israel. . Il ne s’agit pas, bien sûr, du célèbre héros de JK Rowling, mais d’un jeune britannique appelé Harry Potter.

C’est le soldat Harry Potter, un soldat de la division des transports motorisés du 1er Bataillon Worcestershire Régiment.

En septembre 1938, Potter et son bataillon ont été expédiés vers la Palestine mandataire, qui a été décimé par la révolte arabe.

Le 22 juillet 1939, la compagnie de Harry Potter s’engagea contre un gang arabe armé sur la route Hébron-Beersheba.

Harry Potter a été tué dans la fusillade et quelques-uns de ses camarades ont été blessés.

Surtout, ce n’est qu’un prétexte pour écrire la suite.

La position de  JK Rowling

JK Rowling, est en tête d’une liste de 150 artistes et écrivains britanniques qui a été publiée jeudi dans une lettre ouverte dans le Guardian

Lettre ouverte pour s’opposer au boycott culturel d’Israël et encourager la coexistence et le dialogue entre les Israéliens et les Palestiniens.

Dans son dernier roman “Lethal White”, elle a inclus un personnage dont l’anti-sionisme obsessionnel se confond avec l’antisémitisme.

Elle décrit deux militants politiques d’extrême-gauche qui pensent que les « sionistes » incarnent le mal et qu’ils ont une emprise sur les gouvernements occidentaux.

Harry Potter et Israel

JK Rowling a toujours refusé de boycotter Israël.

L’auteur a beaucoup comparé, la vie de Harry Potter, dans ses romans, avec le conflit israélo-palestinien.

«Mon objectif est de rendre les questions suivantes plus accessibles à un public qui pourrait ne pas en savoir beaucoup sur le conflit au Moyen-Orient:  le Hamas en tant qu’organisation terroriste, les réactions biaisées des dirigeants mondiaux et des médias, et le danger que l’accord récemment passé avec l’Iran représente pour Israël et le monde »

Pour clarifier ces idées, une vidéo a même été réalisée pour expliquer les similitudes avec Israël.

Dans ce clip, Harry Potter confronté aux menaces existentielles auxquelles l’État juif est confronté

Il est amusant d’associer Dumbledore, le directeur de l’école de sorcellerie de Poudlard, qui est pour régler les problèmes avec le dialogue, avec Trump, qui a tout fait pour fait pour le dialogue entre Arabes et Israéliens.

Joseph Trumpeldor (Trump et Dumbledore) un des premiers activistes sionistes.

Il est connu pour son aide, par le dialogue, dans la création des légions juives et pour l’organisation de l’immigration des juifs vers le futur État d’Israël.

Ce n’est qu’un pur hasard, le plus important pour moi c’est le clin d’œil avec la réalité historique.

 

Marc Gozlan

Netanya le 15 décembre 2020