Gay mais pas guet

Gay mais pas guet, c’est le cas typique des incompréhensions halakhiques que je combats.

C’est évidemment deux extrêmes des relations entre humains mais symptomatique de notre société.

L’absurdité du Guet.

J’ai déjà écrit sur ce sujet et la loi civile israélienne essaye de changer les choses en obligeant l’homme à donner le guet à sa femme.

Et la religion préconise la violence envers l’homme pour l’obliger à libérer sa femme.

Par contre les lois civiles en galout ne se mêlent pas de ce grave problème et beaucoup de femmes sont prisonnières.

Prisonnière d’un mari, qui lui est libre, et elle ne peut pas assumer sa féminité, ni même simplement parler à un homme.

Il suffirait simplement de changer la halakha et “par exemple” instaurer un guet automatique,

Soit après un divorce civil existant ou une séparation de corps supérieure à une période à définir.

Mais c’est trop dur à décréter par des hommes religieux qui veulent garder leur emprise sur les femmes.

La ségrégation entre les Juifs

Un autre cas d’un ami sioniste qui vit en Israel et qui m’a raconté son cas.

Sa femme s’était mariée en Israel à l’age de 18 ans et était retournée en France après s’être séparée de son mari.

Elle avait peu de temps après, rencontré son futur mari. Ils viennent de fêter leurs 48 ans de mariage.

Ils voulaient naturellement se marier, et bien sur le mari refusait de donner le guet.

Ils se marièrent quand même à la mairie et en faisant un mariage religieux libéral. Car ils sont Juifs.

Après plusieurs années, la femme ayant obtenu son guet, ils voulurent se remarier à la synagogue.

Mais là, refus du rabbinat, car elle avait fréquenté son mari avant le mariage.

Le GAG aurait pu s’arrêter la, mais les enfants, élevés dans le judaïsme n’ont pas pu se marier à la synagogue.

En effet, ils étaient considérés comme des enfants “mamzer”, donc comme non juif.

Tout ce beau monde, vit en Israel. Ils sont sionistes dans l’âme. Mais ne leur parlez pas de la religion.

Quand j’ai écouté leur histoire, j’ai eu honte de ma religion qui refuse de voir la réalité d’aujourd’hui.

Le judaïsme, qui pour intégrer ses mamzerim, a changé la loi fondamentale de la transmission.

La religion ne se transmettait plus par l’homme, mais par la femme.

Aujourd’hui, où le mariage mixte est malheureusement courant, combien de Juifs vont être rejetés par notre société juive?

La haine gratuite va nous détruire.

La religion, au lieu de nous unir, va nous désunir. J’ai peur de l’avenir du peuple juif.

Maintenant le mariage juif Gay

Cerise sur le gâteau

Une branche de la communauté orthodoxe juive de Jérusalem a ordonné un Rabbin gay qui va pratiquer des mariages entre personne du même sexe.

La religion va évoluer, c’est certain, mais pas dans le bon sens.

Il va bientôt être plus facile pour un homme juif de se marier avec un autre homme que de se marier avec une femme.

J’ai envie de me réveiller de ce cauchemar ubuesque.

Et je veux que tous les Juifs se réveillent pour faire changer la Halakha qui est en train de nous détruire.

Mashiah n’attend que notre réaction pour se dévoiler. Pour lui prouver que nous sommes prêts à sortir de la Galout.

Chacun doit réfléchir et utiliser son libre arbitre.

Yom Tov