Fauda Saison 2

Pour ceux qui ont vu la saison1, le saison 2 en français est en ligne.

J’ai commencé la sériè hier, et je serais libéré que quand je l’aurais fini.

A travers Fauda je voudrais rendre hommage à tous ces hommes et femmes qui se sacrifient pour que tous les citoyens Israéliens, même les olim et tous ceux qui viennent passer leurs vacances en Israel de pouvoir le faire dans la plus grande tranquillité

Fauda Saison 2

Mieux que 24h chrono, cette série m’a pris les tripes.

C’est vrai,  comme beaucoup d’entre nous qui vivent en Israel et pour tous ceux pour qui le sécurité d’Israël est très importante.

C’est une série réalisé par la télévision israélienne.

Cette série, Fauda qui veut dire Chaos en arabe, nous plonge au cœur du conflit Israélo-palestinien. Comme tout ce qui viens du côté israélien l’approche du conflit, très réaliste, au delà de l’action, nous montre le côté humain des 2 protagonistes sans rentrer dans la caricature.

C’est pour ça que Fauda est aussi regardé dans beaucoup de pays arabes.

Fauda Saison 1

Elle commence par une opération de police israélienne qui se termine mal et qui va faire une victime. Un terroriste du Hamas que Doron, ex policier infiltré, croyait avoir tué, La Panthère, refait surface.

Doron qui s’était retiré du service actif, va se remettre à la recherche du terroriste afin de l’éliminer une bonne fois pour toute.

Le coté humain du scénario, nous montre les problèmes de Doron, plongé dans son travail qui délaisse sa femme, qui va le tromper avec un ami. Et la situation du terroriste en cavale qui ne voit pas sa famille et qui va perdre aussi sa femme qui va s’enfuir à Berlin.

Similitude de destin des 2 héros qui va finir par le divorce de l’israélien et la mort du palestinien.

Fauda Saison 2

Je ne peux vous résumer que le début de la série

Doron qui avait encore une fois pris sa retraite est rappelé car la fils du chef su Hamas qu’il avait éliminé est rentré se Syrie pour se venger et le tuer.

Le chef des infiltrés est tué par ce terroriste Nidal qui de fait appeler” el Makdessi” le fils du cheikh Awadallah torturé et assassiné par la cellule antiterroriste

Doron est tombé amoureux de la femme du chef de la branche armée du hamas et veut l’aider à quitter la région.

Nidal qui fait allégeance à Daesh veut éviter de mêler son jeune frère pour qu’il protège sa mère.

Même recette que le premier, au delà du conflit, les conditions psychologiques des 2 protagonistes.

Je ne vous raconterais pas la fin, car je ne l’ai pas encore vue

Bon visionnage