F16 abattu

Un F16 israélien s’est écrasé hier en Israel sur la Vallée de Jezreel à l’ouest de Haïfa. L’avion aurait été endommagé par un tir de missile syrien.

L’incident a eu lieu après la riposte israélienne sur le retour des avions en Israel. L’escadrille a accompagné l’avion touché jusque dans l’espace aérien israélien. Les pilotes se sont éjectés, et un hélicoptère de combat israélien a descendu le F16 dans une zone sans risques pour la population

Bien sur tous les journaux télévisés arabes diffusent en boucle que l’aviation syrienne avait détruit un F16 israélien et que la donne avait changé et que le ciel syrien resterait inviolé.

Origine de l’incident

La tension est extrème dans le Nord d’Israël ou Iraniens et Israéliens testent leurs possibilités offensives.

Les iraniens ont lancé un drone au dessus d’Israël pour voir les réactions israéliennes, pour tester à la fois la vigilance de l’armée israélienne et ses capacités contre les drones.. Drone qui a tout de suite été abattu par un hélicoptère de combat israélien.

La riposte israélienne a été instantanée, 12 cibles militaires iraniennes et syriennes  ont été détruites. Dont trois batteries de défense anti-aériennes et quatre cibles iraniennes non précisées mais appartenant au dispositif militaire iranien en Syrie, a affirmé l’armée dans un communiqué.

Les sirènes ont retenties dans toute la région du Golan et l’aéroport de Ben Gourion a été fermé 2h par sécurité.

Déclaration sur Twitter du porte-parole militaire, le lieutenant Jonathan Conricus. “Les Forces de défense israéliennes ont ciblé des systèmes de contrôle iraniens en Syrie qui avaient envoyé le drone dans l’espace aérien israélien. Tirs anti-aériens syriens intenses, un F16 s’est écrasé en Israël, les pilotes sont sains et saufs”

La situation

Les forces iraniennes et syriennes vont continuer à harceler l’armée israélienne qui ripostera aussitôt.

En cas de faiblesses de Tsahal, il est certain que l’Iran lancera une attaque d’envergure.

Du côté israélien, la multiplicité des attaques risque de créer un Casus belli et  d’inciter les israéliens à lancer une attaque d’envergure pour se protéger

L’armée russe présente sur les lieux, ne veux pas de conflit avec Israel, et à déjà commencé a se retirer du théâtre des opérations.

Nétanyahou s’est entretenu hier avec Poutine au sujet de ces évènements.

“Je me suis entretenu avec le président russe Vladimir Poutine (et) je lui ai réaffirmé notre droit et notre obligation de nous défendre contre toute attaque en provenance de la Syrie. Nous nous sommes mis d’accord pour que la coopération militaire entre nos deux armées continue”

Israel doit rester sur le qui-vive et doit systématiquement montrer sa force. L’Iran en face, qui a pour but annoncé clairement de détruire Israel, a aussi de graves problèmes intérieurs, compte sur une guerre pour apaiser sa population va continuer à jouer avec le feu.

Prions pour nos soldats et pour la sécurité en Israel.

Am Israel Hai

 

 

2018-02-11T09:21:16+00:00février 11th, 2018|Categories: Guerre, Israel, semaine06, Syrie|0 Comments