Explosion au Liban, son avenir s’envole en fumée

Explosion au Liban, son avenir s’envole en fumée, cette phrase écrie il y a deux jours a été prémonitoire.

Hier, deux explosions ont secoués Beyrouth, le port a subit un terrible accident qui a impacté la ville a plusieurs kilomètres à la ronde.

A cinq kilomètres autour de l’explosion, toutes les vitres ont volées en éclat.

Que s’est il passé avec cette explosion

Ce ne sont que des supputations car il est trop tôt pour savoir la vérité.

La première réaction officielle à « t » de dire que c’était un dépôt de feux d’artifices qui a explosé.

Ce mensonge flagrant disculpe Israël d’être le commanditaire de l’explosion.

Si c’était le cas, Israël aurait été accusé des la première seconde.

« Il semble qu’il y ait un entrepôt contenant des matières confisquées depuis des années, et il semblerait qu’il s’agissait de matières très explosives »,

a indiqué le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim.

Un entrepôt contenant des matières confisquées depuis des années, très peu probable, le hezbollah ne se laisse pas confisquer une telle quantité de matières explosives.

Ni le hezbollah, ni l’Iran n’accusent Israël, ce qui semblera étayer la thèse de l’explosion de produits sensibles.

A qui profite le crime

Sans conteste, par contre, le seul bénéficiaire est Israël. Pourquoi ?

La première chose, il a toujours accusé le hezbollah de se servir la population pour se protéger de l’armée israélienne.

Tactique utilisée aussi à Gaza ou les civils protègent toute l’infrastructure de Hamas en centre ville.

Les sous-sols des hôpitaux, école ou points civils importants sont des caches privilégiées des terroristes.

Les chiffres évoluent tout le temps et il est probable qu’il y aurait plus de 100 morts et des milliers de blessés.

L’économie déjà mise à plat par le corona , a été anéantie dans la région ou tous les bureaux et magasins à proximité ont été complètement détruits.

La lâcheté des terroristes ne plaide pas en leur faveur.

Déjà mal aimés par la population libanaise, il risque de perdre le soutient de la classe politique du pays.

Même classe politique qui ne peut plus être corrompue par manque de financement iranien.

Hezbollah et l’état libanais sont mis dos à dos, personne ne sait comment cela va finir.

Les causes de l’explosion.

D’après la violence de l’explosion, la piste feux d’artifices et tout de suite éliminée.

Aucun détail sur la nature des produits ne sera dévoilé, secret militaire, on va entendre tout et n’importe quoi dans les prochains jours.

Maintenant il faut définir les causes du sinistre.

Est-ce un accident, théoriquement non, la dangerosité des produits aurait du provoquer une sécurité renforcée des lieux.

Ce n’est que théorie, car on sait que l’entité terroriste du hezbollah se fout complètement de la vie des Libanais qui ne sont rien d’autres que des boucliers humains.

Peut être le sabotage provoqué par des libanais qui veulent faire partir le hezbollah.

Libanais généralement chrétiens que les israéliens soutiennent toujours.

Ou pourquoi pas une cyberattaque provoquée par Israël.

Tout est possible, mais  saura-t-on un jour la vraie vérité.

Le Liban va profiter de cette situation pour demander et obtenir une aide financière qu’il va recevoir,  pour le plus grand bonheur de ses dirigeants.

Le Liban attaqué par le corona, la crise économique et maintenant par cet explosion ne compte plus,

Elle est un jouet de l’Iran, envahie par les syriens qui ont fuit leur pays en guerre.

Divisée aussi par une confrontation religieuse entre chrétien et musulmans.

La Suisse du Moyen-Orient n’existe plus