Être ou ne pas être juif

Être où ne pas être juif, là est la vraie question.

Je vis en Israël depuis 6 ans, et depuis ce jour, je  suis entouré essentiellement  de Juifs.

Le judaïsme en galout est pollué par le fait d’être une minorité et d’être obligé de s’intégrer pour être accepté.

En Israël, ce problème ne se pose pas. Mais nous avons en nous depuis 2000 ans ces gènes de la différenciation.

Alors nous avons créé des groupes de juifs, afin de nous intégrer au peuple d’Israël.

Notre profession de foi

Je pars du principe que les Juifs vivant en Israël ont au moins un point commun, c’est le sionisme.

2000 ans de prières communes à tous les Juifs du monde et notamment « L’an prochain à Jérusalem » ont complètement intégré notre ADN.

Et cette prière est devenue, par opposition, la base de l’antisémitisme ou de l’antisionisme.

Tous ceux qui refusent l’unicité judaïque de Jérusalem, ne s’opposent qu’a notre profession de foi qui est le retour du peuple juif à Sion.

Mais ce n’est pas le sujet du jour qui est « être ou ne pas être juif ».

Pourquoi ne pas être simplement des Juifs israéliens.

Habitués à être différents de la population qui nous entoure, nous avons créé nos différences.

Nous avons des Juifs laïcs, traditionalistes, libéraux, religieux, loubavitch, breslev, orthodoxes, avec leurs subdivisions et leurs spécificités, comme une cacheroute spécifique par exemple.

Pourquoi, par exemple, des juifs séfarades adoptent des tenues de Juifs de l’Europe de l’Est au lieu des tenues de leurs ancêtres ?

Chaque groupe se ghettoïse tout en voulant s’intégrer au peuple d’Israël.

Pourquoi ne pas être simplement des Juifs israéliens ?

Ma définition du « Juif »

Personnellement je suis un Juif Libre, qui refuse de s’enfermer dans un ghetto. Je suis fier d’être un Juif israélien.

Juif par les valeurs que m’ont transmises mes parents, qui les ont eux-mêmes reçues de leurs parents et cela depuis 2000 ans.

Tous les Juifs aujourd’hui, ont reçu ces mêmes valeurs.

Ce sont les gènes qui nous ont été transmis et qui ont fait que nous sommes le seul peuple antique qui a survécu à travers le temps.

Israël est le Phénix des peuples, il renait sans cesse de ses cendres.

Dans la mythologie grecque, le phénix est un oiseau qui ressemble à un héron. Il est le symbole de l’immortalité et de la résurrection. En effet, il serait mort puis ressuscité dans les flammes, d’où la formule « renaître de ses cendres ».

J’ai écouté une définition du Juif que j’aimerais vous faire partager et devrait tous nous réunir

Être Juif, ce n’est pas être né d’une mère juive, c’est avoir des enfants Juifs.

C’est la définition qui a fait la pérennité du peuple Juif aujourd’hui.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.