Elections palestiniennes, un baroud d’honneur

Elections palestiniennes, un baroud d’honneur,mais rien ne changera après ces élections.

On ne parle que des élections israéliennes qui, malgré notre démocratie, ne sont qu’un referendum, pour ou contre Bibi,

des élections américaines avec l’élection de Joe Biden, moins favorable à Israel.

et des accords d’Abraham, avec les royautés arabes qui s’allient maintenant avec Israel.

La philosophie du Moyen-Orient est complètement en train de se modifier, il n’y a plus que les dictatures pour soutenir les palestiniens.

Les accords de paix se font sans l’aval des dits palestiniens, et les monarchies arabes ne pensent qu’à développer leurs relations bilatérales avec Israël.

En Arabie Saoudite, comme au Maroc, les deux états détenteurs des valeurs sunnites, Jérusalem n’est plus considéré comme un lieu saint musulman.

Seules La Mecque et Médine méritent la ferveur des musulmans. L’Arabie Saoudite voudrait même rendre la garde de la Mosquée Al-Aqsa à Israel.

Toute l’idéologie palestinienne s’écroule.

Les alliances qui s’opèrent entre les chancelleries arabes et Jérusalem, notamment face à la menace nucléaire iranienne, rendent la politique pro-arabe de la France désuète.

Les palestiniens veulent essayer d’exister.

Mahmoud Abbas, élu en janvier 2006 pour 4 ans, sans être renouvelé, est toujours au pouvoir sans aucune légitimité depuis 11 ans.

Alors une élection “démocratique” a été décidée, bien sur avec la protection de la France, par peur de l’influence israélienne.

Elections, bien sur acceptées par le Hamas de Gaza et le Fatah de la Judée-Samarie.

Il faut rappeler que le Hamas est  une organisation terroriste non-démocratique, qui a tué tous ses opposants du Fatah,

Et qui ne cèdera en aucun cas le contrôle de Gaza à l’Autorité Palestinienne en cas de victoire du Fatah.

Il ne faut surtout pas oublier que la charte de l’organisation djihadiste qu’est le Hamas prévoit la destruction de l’état d’Israël,

Elle rejette même à jamais le principe de négocier une solution avec lui.

Et que penser du Fatah et Mahmoud Abbas, on peut se questionner sur la raison pour laquelle ils organisent des élections qu’ils ne peuvent que perdre.

Le résultat des elections

Il n’est pas question de laisser les urnes nommer le Hamas à leur place.

Son seul espoir est que les pays arabes voisins, et Israel,  refusent de voir le Hamas aux commandes, et lui demandent de rester au pouvoir.

Depuis janvier 2009, Abbas n’a plus aucune légitimité démocratique pour assumer la fonction de président, et le parlement ne fonctionne pratiquement pas.

La visibilité de la cause palestinienne s’effrite rapidement au niveau mondial.

Ces élections palestiniennes ne sont qu’un baroud d’honneur du Fatah comme du Hamas pour essayer d’exister encore.

Les sondages prédisent un léger avantage pour le Fatah, 38% d’intentions de vote contre 34 au Hamas.

Mais il ne faut pas se leurrer, les militants du Hamas en Judée-Samarie sont traités comme des ennemis à surveiller de près.

Quant aux partisans du Fatah à Gaza, ils ont sérieusement intérêt de se taire, et je ne suis pas certain qu’ils devraient prendre le risque d’aller voter.

Une vrai “élection démocratique” !!