Échec et Mat, l’Iran sait jouer aux échecs

Échec et Mat, l’Iran sait jouer aux échecs

Échec et Mat, qui va gagner cette partie entre l’Iran et les Etats-Unis.

L’Iran est aux aguets et vient de jouer un coup.

Face au monde, L’Iran de place en tant que pays oppressé par les Etats-Unis et se dit prêt a discuter si Trump revenait sur les sanctions.

Il se dit prêt à revenir comme avant les accords de Vienne.

C’est à dire qu’il n’y aurait plus de possibilité d’inspecter les sites sensibles.

Échec et Mat, nouveau coup

L’Iran est attaqué financièrement et ne peut plus financer ses actions militaires.

Le Hezbollah, première victime, retire déjà ses troupes de Syrie.

Mais pour créer sa bombe, la survie du régime des mollah est en jeu, l’Iran a besoin d’argent.

L’Argent est le nerf de la guerre.

En priver l’Iran est faire un pas pour la paix dans la région.

Ou en est l’Europe

L’Europe espère encore que l’Iran va respecter ses engagements signés à Vienne.

Ils font pressions sur leurs alliés américains pour revenir sur leurs sanctions économiques.

L’Europe malheureusement n’a rien compris.

Malgré les documents présentés par Bibi au Monde qui prouvait que l’Iran n’avait aucunement respecté les accords.

L’Europe veut essayer de sauver quelques accords commerciaux même au dépend de la paix mondiale.

Contre l’Europe, la partie serait terminée depuis longtemps avec une victoire de l’Iran.

Échec et Mat, c’est aux Etats-Unis de jouer

Les Etats-Unis avec Donald Trump ont compris que l’Iran de comprenait que la fermeté.

Qu’il n’y avait pas d’autres solutions que de continuer ou d’amplifier les sanctions pour priver l’Iran de revenus financiers.

Trump essaye de demander au Hezbollah de ne pas réagir en cas de conflit ouvert.

Mais il ne faut pas se leurrer, la haine de l’occident et surtout d’Israël est dans les gènes des combattants du Hezbollah.

Et aucun accord ne pourra les empêcher de mourir pour leurs idées.

La position d’Israël.

Israël se doit d’avoir systématiquement un coup gagnant d’avance.

Israël est en première ligne sur le front iranien.

En cas de conflit armé, Israël serait menacé par le Hamas, le Fatah, le Hezbollah et de l’Iran.

Au moindre signe de faiblesse, le risque serait trop important pour la sécurité des israéliens.

Israël n’a pas d’autre choix que gagner.

Israël va gagner.

Il ne dort ni ne sommeille, celui qui est le gardien d’Israel

Am Israël Hai

 

 

2019-07-16T05:06:07+00:00 juillet 15th, 2019|Categories: Etats-Unis, Guerre, Iran, Israel|0 Comments
Selectionner votre monnaie
ILS Shekel israélien
EUR Euro
%d blogueurs aiment cette page :