Dieu créa l’homme à son image

Dieu créa l’homme à son image, mais ce ne sera jamais plus que son image.

Dans notre civilisation de l’image, chacun veut diffuser sa vérité et c’est la règne de la fake news.

La définition de fake news fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses, canards, ou encore le néologisme infox, sont des nouvelles mensongères diffusées dans le but de manipuler ou de tromper le public. 

On en a la preuve flagrante avec la Covid, ou chacun, scientifique ou complotiste, inonde la toile par ses certitudes qui lui viennent que de « on dit »

Hachem, le premier, a diffusé son message à travers le cloud sur une tablette.

L’Homme, le lanceur d’alerte.

Avec la multiplicité des vecteurs de diffusion, Facebook, WhatsApp, Tweeter , Telegram…, l’Homme à l’égal de D.ieu pense diffuser sa parole à travers le cloud sur des tablettes.

Ce Big-Bang médiatique est le principal danger de ce siècle ou la course au scoop fait que peu d’infos sont vérifiées avant d’être diffusées.

Même les médias régaliens n’échappent pas à cette règle, Libération, Le Figaro, Le Monde sont les spécialistes de fake news antisémites.

Avec la Covid, l’antisémitisme est le plus grand vecteur de fake news.

L’Homme a la facilité de croire à tout ce qui le conforte dans son ignorance de la vérité historique.

Comment un livre autant controversé que « le protocole des sages de Sion » peut-il encore être imprimé et occuper les têtes de gondole de beaucoup de pays, surtout arabes?

L’antisémite, créateur de mensonge.

Parmi les menteurs les plus célèbres, il y a Goebbels avec sa citation « Un mensonge répété dix mille fois devient vérité » 

ou Vladimir Lénine : « Plus le mensonge est gros, plus les gens y croiront. »

ou encore Voltaire « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose » 

Les plus gros mensonges concernent généralement les juifs avec toutes les croyances venant du moyen-age et qui perdurent encore aujourd’hui.

La plus grosse fake news du siècle dernier et qui pourrit la vie des israéliens et des juifs en général, c’est la Palestine.

La Palestine, qui était une province syrienne de l’empire ottoman, a été partagée après la défaite turque de 1917.

Les accords Sykes-Picot avaient partagé la région entre les français et les anglais.

En 1948, les anglais ont quitté la région, Israel a été créé et tous les arabes ont attaqué pour jeter les juifs à la mer.

Quand l’armistice a été signé, les jordaniens ont annexé le Judée Samarie et l’ont appelée Cisjordanie dans l’indifférence générale.

19 ans après, en 1967, les israéliens récupèrent leurs territoires, qui s’appelle toujours Cisjordanie pour le monde.

Depuis 52 ans, les arabes l’ont nommée Palestine et se revendiquent palestiniens.

Fake news, car cette Palestine n’a jamais existé, et pourtant aujourd’hui même les israéliens la considèrent comme territoire palestinien.

L’Homme est faible et se laisse intoxiquer par le mensonge.