Devez-vous faire votre Alyah

Devez-vous faire votre Alyah ? C’est une question que beaucoup de personnes se posent en ce moment, en France, bien sur mais aussi partout dans le monde.

C’est une question fondamentale qui va considérablement changer sa manière de vivre.

Il faut savoir que c’est avant tout une action personnelle que chacun doit prendre en son âme et consciente.

Mon cas personnel.

Jeune, je rêvais de faire mon Alyah et Israël a toujours été ma destination.

Mais pour des raisons, surtout familiale, j’ai reporté ce projet et ensuite ma vie française s’est déroulée tranquillement.

Mariage, enfants, travail, je ne me suis jamais posé de question existentielle et tout a été français.

Il faut dire aussi que l’antisémitisme était beaucoup moins virulent qu’aujourd’hui.

J’avais enfoui mes rêves et réalisé une vie pleine dont je ne regrette rien.

Le jour de mes 60 ans, j’ai été à l’Agence Juive et ma venu s’est faite naturellement.

Mon âme avait été préparée et je n’ai eu aucun mal à m’adapter et je ne regrette absolument pas mon acte.

Je n’ai qu’un seul et unique regret, c’est de ne pas avoir appris l’hébreu.

Et habiter une ville ou le français est couramment pratiqué surtout dans le quartier ou j’habite à Netanya est un handicap majeur.

Mon conseil à tous les juifs de Galout: Apprenez l’hébreuC’est le seul moyen de s’intégrer facilement.

Il faut faire son Alyah

Avec tout l’antisémitisme qui renait de ses cendres à travers le monde et avec des réseaux comme Tweeter qui laisse se propager des Hashtags antisémites.

La sécurité des juifs n’est pas, en pratique, la préoccupation principale des gouvernements.

En France, par exemple, ou l’antisémitisme est puni par la loi, on s’aperçoit, à travers les cas de Mireille Knoll et de Sarah Halimi que c’est faux.

L’excuse de l’irresponsabilité, au moment du meurtre, est évoquée systématiquement pour ne pas choquer une certaine population.

Les musulmans de France ne doivent pas être accusés sous peine de rompre la paix sociale.

Les Juifs sont sacrifiés et les musulmans respectés par pur calcul électoral. 500 mille voix contre 10 millions de voix.

Pour être élu, Macron a du se soumettre à l’Algérie en accusant la France de crime contre l’humanité à l’encontre des algériens.

Il faut rester en France

Beaucoup de juifs français ne feront jamais leur Alyah pour des raisons qui leur sont personnelles.

La première version évoquée est bien sur la Parnassa, c’est à dire d’être obligé de réduire son train de vie.

Ou d’autres raisons comme l’assimilation simplement. Il est normal de se sentir français et d’aimer son pays.

Ou même pour pouvoir aider spirituellement les juifs qui vivent en France

Et demain, ces juifs de galout seront notre image, l’image du juif à l’étranger, celui qui servira d’exemple à tous ceux qui voudront nous rejoindre.

Car assimilé ou pas nous seront toujours considérés avant tout comme juifs.

Il ne faut surtout pas l’oublier.