Décès de Jacques Chirac

Décès de Jacques Chirac

Jacques Chirac a eu un premier AVC pendant son septennat en 2005, il passe les deux dernières années de sa présidence, très diminué.

Depuis 2007, son état s’est lentement aggravé et ses apparitions en publique inexistante.

Jacques Chirac a été un homme politique très populaire, élu dans son dernier mandat avec 82% des voix (unique dans la cinquième république) surtout parce que son adversaire était Jean Marie Lepen.

La vie politique de Jacques Chirac

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient

Très conscient de la valeur des promesses effectués pendant les élections, il a rarement tenu les siennes, en cherchant systématique à éviter les problèmes, il a préféré soigner sa popularité au lieu de bien diriger la France.

Le point fort de Jacques Chirac a été son rapport humain avec le peuple de France.

Sa présence, tous les ans, au Salon de l’Agriculture, a été une performance populaire exceptionnelle qui a beau coup contribué à sa popularité.

Téléchargez l’application “sarfatit” sur votre téléphone

Cliquez sur l’icône correspondant à votre téléphone

Jacques Chirac et la politique étrangère

J’ai un principe simple en politique étrangère, je regarde ce que font les américains et je fais le contraire

Principe politique alimenté par le quai d’Orsay et repris par le président français actuel, que personnellement je trouve stérile et souvent en contradiction avec l’intérêt premier de la France.

Sa position vis à vis d’Israël et des juifs

La principale action de sa présidence envers les juifs de France à été la reconnaissance de la responsabilité de la France dans la Rafle du Vil d’Hiv , ou encore quand il a rendu aux Justes leur place au seing de la Crypte du Panthéon.

Face a ces actions méritantes, il restait conforme aux directives du Quai d’Orsay et de leur politique pro-arabe donc peu favorable à Israel.

Au cours d’une visite en Israel, tout le monde à en mémoire l’altercation que Jacques Chiracl a eu avec son service de sécurité.

En analysant la situation, ou en France ses contacts avec le peuple étaient libres et très ouvert, il ne pouvait imaginer que les risques en Israel étaient beaucoup plus important et que les services de sécurités israéliens étaient beaucoup plus rigides.

Et son franc parler était beaucoup plus fort que son devoir de réserve. Il n’a pas pu s’empêcher de menacer les policiers.

En Conclusion

En France, j’avais voté pour Jacques Chirac à deux reprises.

J’ai toujours apprécié son accès facile et sa façon de parler et j’étais un peu jaloux de son intimité avec Madonna.

Téléchargez l’application “sarfatit” sur votre téléphone

Cliquez sur l’icône correspondant à votre téléphone

 

 

 

2019-09-29T09:05:27+00:00 septembre 29th, 2019|Categories: France|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :