Être cartésien et croire aux miracles

Je parlais hier avec un religieux du miracle de Hanouka et de tous les miracles révélés sur la Terre Sainte.

Le plus incroyable, c’est que moi, le cartésien, plus traditionaliste que religieux, très croyant mais très peu pratiquant, je me suis mis à lui énumérer les miracles que j’avais pu constater depuis que je vis en Israel.

Plus je lui parlais de mon miraculeux vécu, moins il comprenait ma non-pratique.

Mais réponse qui l’a fait sourire,

« En France je priais pour venir en Israel, maintenant que je suis la je n’ai plus besoin de prier  »

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Le miracle israélien

Je pourrais écrire un livre entier, mais le plus dur va être de me limiter dans mon énumération.

Le premier de tous les miracles, c’est déjà l’existence du peuple juif, la résistance à l’assimilation pendant deux mille ans. Comment un peuple sans pays, disséminé à travers le monde, sans faire de prosélytisme, constamment pogromé, expulsé, tué, brulé, génocidé ( je n’ai pas assez de vocabulaire), ai pu continuer à exister et à ne rien perdre de sa culture. C’est déjà le premier des miracles.

Ensuite, la création de l’état d’Israël. Il ne faut pas se leurrer, les juifs étaient un problème pour le nouveau monde libre. Les juifs qui étaient sortis vivant des camps de concentration étaient ensuite parqués dans d’autres camps car personne n’en voulaient. Les éliminer étaient une façon d’effacer de la conscience humaine les horreurs de la Shoah.

En Créant l’état d’Israël, les grandes puissances étaient sure que les pays arabes allaient les envahir et finir le travail, c’est à dire éliminer le peuple juif.

Les pays arabes ont demandés aux habitants de la région de partir, pour pouvoir tuer sans discernement tous ceux qu’ils allaient trouver.

Le miracle est que cette petite armée, sans existence préalable et sans armes sophistiqués, a pu se battre et tenir tête à toutes les armées arabes sur-entrainées qui les attaquaient de tous les côtés .

Je ne veux même pas parler du miracle de la guerre des six jours ou avant le déclenchement des hostilités, personne n’aurait misé un shekel sur la victoire d’Israël.

[su_youtube_advanced url= »https://youtu.be/0zuod06rN9I » rel= »no » theme= »light »]

Quel miracle aujourd’hui

Je ne veux pas parler, le premier jour des manifestations de Gaza, il y a eu 60 morts dont comme par miracle 50 terroristes. Mais ce n’était pas un miracle mais de la technologie.

Le miracle, c’est que 510 missiles sont tombés en quelques jours sur une région, sans qu’il n’y ai aucune victime, A pardon, une victime, l’ironie veut que ce soit un palestinien .

Autre miracle, filmé par le Hamas lui même, Un bus se vide de ses 50 militaires et explose sous l’attaque d’un obus terroriste, aucune victime.

Mais le plus incroyable, c’est cette femme de Beer Sheva, qui, en une minute depuis le déclenchement de la sirène, a réussi à se réveiller, monter à l’étage chercher ses enfants qui dormaient et refusaient de se lever, les faire descendre dans le miclat, avant que l’obus ne tombent sur sa maison et la détruise.

Essayer de le faire, c’est impossible en moins d’une minute.

Chaque mort israélien aurait pu changer le cours des évènements et il en serait résulté plusieurs milliers de morts.

Le miracle d’aujourd’hui, c’est le doigt divin qui contrarie le libre arbitre inhumain pour sauver l’humain qu’il a créé.

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.