Conflit avec Gaza vu par les français

Conflit avec Gaza vu par les français victimes de la désinformation de l’AFP.

Le français lambda qui n’a d’autres sources d’informations que les journaux locaux a une explication orientée du conflit.

Mariage à Jonzac

Durant mon séjour en France, j’ai assisté à un mariage civil dans un petit village près de la petite ville de Jonzac.

Cérémonie très agréable avec des gens joyeux, un vrai plaisir, entrecoupé d’épisodes pluvieux.

Après le “Oui” traditionnel, comme je ne connaissais pas beaucoup d’invités, j’ai parlé avec le Maire du village.

Une personne de 60 ans environ qui m’a raconté l’histoire de ce hameau et son parcours de Maire.

Il m’a bien sur demandé où j’habitais, et il a été surpris et étonné de voir un israélien dans son village.

La discussion a inévitablement viré sur le dernier conflit avec Gaza.

Il m’a exprimé son étonnement devant la disproportion de la réplique.

Pourquoi autant de bombardements face à des lanceurs de pierres, m’a-t-il dit.

Je lui ai d’abord répondu qu’avec des pierres on pouvait faire beaucoup de dégâts.

David avait bien battu Goliath et les philistins avec seulement une pierre!

Je lui ai ensuite répondu qu’ils avaient envoyé sur les civils israéliens plus de 4300 missiles.

Sa réponse m’a interloqué. “C’était des vrais missiles ?”

“Non bien sur, des missiles en carton” lui ai-je dit.

Je lui ai alors expliqué que ces missiles étaient bien entendu de vrais missiles, entre 50 et 100 kilos d’explosifs.

Ma réponse l’a étonné, mais je ne pense pas avoir changé sa position sur le conflit, position influencée par les médias sans doute, mais aussi par des préjugés antisémites.

La bonne surprise de ce mariage.

Après la mairie, le vin d’honneur a été servi dans la propriété des mariés.

Ma compagne, amie de la mariée, connaissait beaucoup d’invités et m’a présenté le frère de la mariée, un joyeux drille de 50 ans environ.

Je me suis présenté en tant qu’israélien vivant à Netanya.

Il m’a dit avec un grand sourire qu’une partie de la famille de son père était juive.

Qu’il avait réussi à faire son arbre généalogique jusqu’en 1680, avec acte de naissance et de mariage à l’appui.

Bien sur, pendant la guerre, comme beaucoup de juifs, ils avaient changé de nom et avaient vécu comme des catholiques.

Il m’a présenté son père, qui habite Neuilly sur Seine, qui m’a dit que lui était Juif par sa mère,

Mais qu’il n’avait aucune pratique religieuse, et que tous ses enfants étaient mariés avec des non-juifs.

Ils étaient complètement assimilés mais étaient fiers de leur ascendance juive.

Je me suis posé la question, combien de familles françaises avaient des ascendances juives connues ou non connues?

Les racines judéo-chrétiennes de la France sont évidentes et historiques.