Cinquième forum sur la Shoah

La Shoah est le fil conducteur de cette réunion, pour le 75e anniversaire de la libération du camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau en 1945.

La libération de ce triste lieu a été une action marquante de la fin de la deuxième guerre mondiale.

Et surtout la fin du calvaire des Juifs d’Europe ou 6 millions ont été assassinés simplement parce qu’ils étaient juifs.

Une des plus terribles expressions de l’Antisémitisme

Aujourd’hui, nous sommes encore en guerre, la troisième guerre mondiale bat son plein.

Tous les pays sont partie prenante dans tous les conflits.

La France n’est pas épargnée avec son armée qui se bat contre les djihadistes au Mali, et sur son territoire avec des attentats dont le plus tragique est l’attaque du Bataclan avec plus de 130 morts.

49 pays à Jérusalem

Au moment ou l’Antisémitisme renait de ses cendres. Un antisémitisme surtout et principalement islamique.

Avec le régime des mollahs iraniens qui menace tous les jours Israel de destruction.

Israel est entouré de pays hostiles armés et financés par l’Iran.

Le clin d’œil de l’Histoire veut que le monde se réuni à Jérusalem pour parler de Paix.

La différence fondamentale de cette situation, en 1945 le monde venait sauver les Juifs de l’extermination.

Un peuple sans pays et dépendant du bon vouloir des nations.

Israel avait besoin de la Société des Nations

Aujourd’hui la situation est complètement différente.

Les Juifs ont leur pays, Israel, qui domine militairement tout le Moyen-Orient.

Israël, qui par ses prouesses technologiques aide les pays occidentaux.

Le monde admire et a besoin d’Israël.

“Le monde critique Israël alors qu’il fait du monde un endroit meilleur” Kelly Craft ambassadrice américaine à l’ONU

Emmanuel Macron à Jérusalem

Emmanuel Macron est sorti de son programme et a visité les 3 lieux saints des 3 religions.

Après une pause au Kotel et une visite sur le Mont du Temple, il a été visiter l’Église Saint Anne qui est propriété de la France.

La sécurité israélienne qui l’avait protégé toute la journée s’est fait bousculer par la sécurité française qui devait prendre le relais.

Macron s’est emporté comme Chirac l’avait fait auparavant.

Il s’est heureusement excusé à la fin de la visite et a serré la main du personnel de la sécurité israélienne.

Bibi a félicité le président français pour sa position ferme contre l’antisémitisme, tout en l’encourageant à revenir sur le procès de l’assassin de Sarah Halimi

Le Roi d’Espagne, pays de l’inquisition,  qui est aussi le Roi de Jérusalem a dit “Oublier la Shoah serait extrêmement dangereux…Le souvenir n’est pas suffisant la barbarie peut naitre au moment ou on s’y attends le moins”

Vladimir Poutine, qui avait préparé son voyage en emprisonnant Naama Issachar, a rencontré la mère de la jeune fille, et semble prêt à la libérer.

La seule question est de savoir ce qu’il va demander en échange.

Personne ne doit oublier la Shoah et cette réunion est une bonne leçon d’histoire