Démission du chef d’état-major des armées

Je ne connais pas suffisamment Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées françaises pour me permettre ou non de critiquer.

Je veux simplement comprendre la symbolique de cette action.

Nous avons face à face, les 2 hommes les plus puissant de France

Dans d’autres pays que la France, cette situation aurait aboutit à un punch militaire et l’armée aurait pris le pouvoir.

Heureusement nous sommes en France

Heureusement nous sommes en France et depuis Napoléon 1er les choses se passent différemment et l’armée au service de la France, respecte la volonté du peuple donc la légitimité de son président de la république.

Emmanuel Macron

Évidemment critiqué par l’opposition en général, de droite comme de gauche, même par les extrêmes.

Cette décision est La Décision qui va donner la dimension de son mandat.

Accepter d’annuler sa décision sous la pression du chef d’état-major des armées, comme l’ont fait avant lui tous les présidents de la république, aurait été un signe de faiblesse qui aurait signifié a l’opposition « je serai comme tous les autres présidents »

Ce refus, comme hier, l’alignement au principe du quai d’Orsay, mais avec son avis, qui peut être different.

Laisse envisager une mandature qui se veut différente de ses précédents présidents.

Un président fort qui assume ses idées et qui se bat pour les faire accepter.

En fait l’inverse de Jacques Chirac, président très populaire, mais qui n’a rien fait d’autre que pacifier la France sans faire de vagues

[vc_row][vc_column][vc_video link= »https://youtu.be/ww4mtcA2NZw » title= »Les erreurs de de Villiers« ][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.