C’était mieux avant

C’était mieux avant, c’est un leitmotiv générationnel universel.

L’après coronavirus va peut-être mettre cette expression au placard.

Laïc ou Religieux plus rien ne devrait être comme avant.

Comme avant Religieux

Pour beaucoup d’entre nous, l’arrivée de Mashiah va définitivement changer notre Monde.

Je n’en connais pas la définition, mais cela devrait être un monde de Paix, d’Amour.

La position de l’argent est complètement floue. Elle perd sa position dominante actuelle.

Pour les non-juifs qui pensent que c’est une punition divine, la suite est différente suivant les croyances.

Mais la position de l’argent reste secondaire.

Comme avant Laïc

La préoccupation générale du Monde, hors religieux,c’est la reprise de l’économie.

Quand, Comment, A quelle vitesse.

La préoccupation de l’Homme, en général, c’est comment retrouver son travail.

Comment se nourrir, comment payer ses crédits, comment consommer.

Avec cette épidémie, les limites de la société de consommation ont été atteinte.

Tout le monde est endetté. La dette mondiale s’élève à 250.000.milliards de dollars.

Une somme astronomique, stratosphérique d’environ 1 million de milliards de shekels.

La France avec une dette supérieure à son PIB soit environ 2.500 milliards de dollars.

Israel est mieux loti avec seulement 75% de son PIB soit 250 milliards de dollars.

La dette mondiale est tellement importante que les banques centrales pensent à tout simplement les effacer.

Comment vont réagir nos banques personnelles face à nos crédits.

Le pouvoir de l’argent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

 

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

L’argent, la monnaie d’échange, est la religion des Laïcs et comme beaucoup de “religieux” aussi.

Je vais éviter de parler de soi-disant “religieux” qui amassent des fortunes en s’octroyant le droit de voler des non-juifs.

L’argent est la préoccupation principale de l’être humain en général.

La Parnassa est une prière qui est très recherchée le jour de Kippour.

Et quel est le retraité qui ne connait pas mieux le cours du Shekel que la paracha de la semaine.

Il n’est pas étonnant de voir que la Chine, épicentre de l’épidémie, soit aussi l’épicentre de l’économie mondiale.

Le jour d’après quand nous aurons gagné, ce ne sera pas un retour aux jours d’avant

Emmanuel Macron le 16/03/2020

Est-ce un vœu pieu

Cette question est fondamentale pour l’avenir de l’humanité.

Cette crise nous a fait prendre conscience de beaucoup de choses fondamentales de la vie.

Beaucoup de choses oubliées sont devenues évidentes.

Combien d’Hommes doivent mourir pour que la planète Terre vive.

Nous avions tellement réglementé notre existence sur Terre que la Terre avait perdu son essence même, celle de nous faire vivre.

Les récentes remises en cause de notre vie religieuse sans mezouza, sans synagogue sans Seder de Pessah ont le même effet.

Nous avons tellement réglementé notre Thora qu’elle a perdu son essence même, celle de notre vie sur Terre.

D.ieu a fait l’Homme à son image, pas pour l’enfermer dans une multitude d’interdits.

Son seul interdit a été “l’arbre de la connaissance”……