Ce sont des assassins pas des terroristes

Ce sont des assassins pas des terroristes qui tuent en ce moment en Israel.

Bne-Braq, Hadera, Tel-Aviv, des hommes et femmes ont été assassinés parce qu’ils étaient israéliens.

A Hadera, une des victimes était un Druze, A Bné braq c’est un policier arabe israélien qui a tué l’assassin et à Tel-Aviv ce sont des arabes qui ont dénoncé l’assassin.

Les tueurs, eux, ,ne sont en aucun cas des soi-disant palestiniens qui auraient tué pour défendre leur cause.

Un terroriste n’est pas un assassin.

Quand un assassin tue lâchement des civils et invoque des motifs politiques ou territoriaux, il faut appeler cela simplement « un lâche assassinat ».

Aucune cause ne justifie de tuer lâchement des civils qui font la fête dans un café de Tel-Aviv.

Le simple fait de les nommer à tort « terroristes » fait que dans leur camps, ils sont devenus des » résistants » et qu’ils meurent en chahid avec leurs 72 vierges.

Mais ce ne sont que de vulgaires assassins qi ne méritent aucune considération.

Nous sommes en Israel, nous  ne sommes pas en Europe.

Les société européenne sont otages du « politiquement correct » spécifique à l’islamisme.

Le phénomène est bien installé, « ceux qu’on représente comme les victimes, les musulmans, ne peuvent pas être en même temps les bourreaux. »

Israel devient systématiquement le bourreau.

Définition du terrorisme

En 1970, la définition était: Ensemble d’actes de violence commis par des groupements révolutionnaires à l’encontre de cibles militaires.

Aujourd’hui, elle a évolué en : Idéologie, mais surtout ensemble d’actes violents et illégaux commis avec l’objectif de provoquer un climat de terreur au sein de l’opinion publique ou d’ébranler la force d’un gouvernement ou d’un groupe.

Les terroristes utilisent les moyens suivants: assassinats, attentats, prises d’otage, etc..

Cette définition ne fait pas l’unanimité. Certains y voient un acte de résistance héroïque et d’autres ne voient qu’une volonté de torpiller la paix.

L’ONU dit: « Les attaques ne doivent pas être dirigées contre des civils » et « les actes ou menaces de violence dont le but principal est de répandre la terreur parmi la population civile sont interdits ».

Les derniers assassins en Israel

Définition de Wikipédia sur le terrorisme.

Un grand nombre d’organisations politiques ou criminelles ont cependant recouru au terrorisme pour faire avancer leur cause ou en retirer des profits.

Précisément pour la soi disant cause palestinienne qui rejette systématiquement les options politiques, le recours « au terrorisme » ne sert qu’a retirer des profits pour la classe dirigeante.

Ce n’est qu’une organisation criminelle qui se sert d’assassins pour se donner l’image de résistants et d’éternelles victimes

Les trois derniers attentats ne sont pas directement revendiqués par les dits palestiniens, mais provoqués par des personnes affiliées à l’état islamique, les même qui assassinent en Europe.

Le seul but est de remettre le probleme palestinien au premier plan,car aujourd’hui, la guerre en Ukraine comme les accords de paix avec les pays arabes font oublier leurs revendications.

Israel se doit de nommer correctement les choses pour peut être un jour influencer l’opinion mondiale, et appeler ces hommes « des assassins »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.