Tuer en fumant du cannabis

Tuer en fumant du cannabis c’est autorisé, mais conduire en ayant fumé du cannabis c’est interdit.

Conclusion: si vous avez fumé du cannabis et que vous voulez conduire, il est préférable de tuer quelqu’un avant pour être tranquille.

C’est la loi, il y a même jurisprudence.

J’ai l’impression d’avoir été téléporté sur une autre planète.

J’ai envie de hurler JE VEUX RETOURNER SUR MA VIELLE TERRE

Men ist azoy wie Gott in Frankreich !

Heureux comme Dieu en France ? comme disait nos Juifs en Yiddish au début du siècle dernier.

Dieu a désormais quitté la France Laïc ou il était heureux de ne rien faire.

En partant il a amené avec lui Mireille Knoll et Sarah Halimi, deux grand-mères tranquille qui ne demandaient qu’à finir leur vie.

Mais que se passe-t-il réellement

La France a peur de l’islam et  de sa population musulmane.

Les médias ont peur.

Claude Askolovich, journaliste juif titrait au lendemain du drame

Ce crime, perpétré à Paris, a suscité de vives réactions dans la communauté juive, pourtant, l’enquête n’a pas encore révélé s’il était de nature antisémite.

Le procureur de Paris François Molins a reçu les responsables de la communauté juive de France pour leur assurer que ce drame, en l’état de l’enquête, n’est pas un meurtre antisémite, mais que cette piste sera aussi explorée, dans l’instruction qui s’ouvre. La scène en elle-même est étonnante. Le Grand Rabbin de France Haim Korsia, le Président du Consistoire central Joel Mergui, le Président du Fonds social juif unifié Ariel Goldman, le directeur général du Crif Robert Ejnès, reçus par l’autorité judiciaire pour être informés d’une enquête en cours, à laquelle rien ne les lie, sinon la confession de la victime?

Nous sommes la veille d’un débat politique , quelques jours avant le premier tour des élections présidentiels.

Macron, qui s’était auto-flagellé en Algérie en accusant la France de « crime contre l’Humanité » envers le peuple algérien avait intérêt à étouffer l’affaire.

La Gauche, avec Mélanchon, pro-arabe, a sa tête, ne voulait pas entendre parler de crime antisémite.

Le cannabis était le coupable idéal.

La justice et le cannabis

Je pense que c’est plutôt la justice et l’Islam qui pose problème.

La peur de l’amalgame entre Islam et Islamisme fait trembler la République.

La peur que les territoires perdus s’insurgent et que la paix sociale soit troublée.

L’irresponsabilité de l’État et de son président.

[su_youtube_advanced url= »https://youtu.be/Wz8AkGrgkV4″ rel= »no » theme= »light »]

Macron, incapable de prendre des décisions efficaces face au radicalisme musulman, comme face aux gilets jaunes comme aux français et la retraite.

Un président Macron qui n’est capable que de faire du Buzz avec les israéliens qui le protègent.

Ou en défendant les mollahs iraniens leaders du terrorisme mondial et qui veulent avoir la bombe atomique.

Et qui s’insurge contre la construction de logement en Israel ou contre le plan Trump.

Macron ne mérite plus le titre de président de la France.

La France que le bon Dieu a quitté au profit du mauvais Dieu, celui qui fait tuer en son nom.

Traoré est-il un assassin ?

La réponse est dans le dictionnaire

À l’origine, le mot « assassin », dérivé du mot arabe ḥašāšīn (« les gens qui fument le haschisch, ou cannabis »), était utilisé en Occident pour désigner l’ordre secret d’une redoutable secte islamique particulièrement active au XIe siècle en Perse, qui assassinait publiquement ses opposants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.