Calme relatif à Gaza mais rien n’est terminé

Pour l’anniversaire de la marche du retour, Ismaël Haniyeh avait promis 1 millions de manifestants et une réponse énergique si les israéliens tuaient un palestinien.

Israel avait déployé une centaine de tanks et mobilisé les réservistes et Bibi, en venant à la frontière avait menacé le Hamas en cas de bavure.

Résultat de la journée

Le Hamas, qui a montré qu’il savait limiter les manifestations, a crié victoire malgré seulement 40.000 manifestants et 3 morts.

Israel est satisfait d’avoir limité la manifestation.

Tout pourrait aller bien, mais l’expérience a toujours prouvé que les palestiniens, avant de respecter un cessez le feu, tirait toujours un maximum de roquettes sur Israel.

Je me méfie de cette cessation guerrière sans une dernière salve des palestiniens pour pouvoir crier victoire.

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Semaine agitée

Après le tir de missiles dans le centre d’Israël depuis Gaza ou 2 missiles sont tombés sur des maisons israéliennes.

Israel a riposté en bombardant des bases et des dépôts de munitions à Gaza.

Cette semaine, riche en événements a été marqué par la reconnaissance du Plateau du Golan, contesté par le monde entier évidement

Le voyage de Netanyahou à Washington  au congrès de l’AIPAC, tronqué par les attaques du Hamas.

L’aviation israélienne a bombardé des dépôts de munitions près d’Alep. Dépôts d’armements sophistiqués qui risquaient d’atteindre Israel.

Y-a-il un lien entre les 2 actions, l’Iran voulait il attaquer Israel par le Sud et par le Nord. ??

Il faut être réaliste, l’ennemi de la région c’est l’Iran, et Israel est en première ligne.

Il n’y malheureusement pas de solutions miracles définitives.

Ce n’est plus un conflit israélo-palestinien, c’est un conflit régional qui devra être réglé avec tous les partenaires de la région.

On attend l’ « Deal du siècle » pour au moins redistribuer les cartes entre tous les partenaires et remettre le conflit  avec les bonnes équations.

La mauvaise foi des palestiniens qui n’ont aucun intérêt à vouloir faire la paix sera la cause principale de l’échec de ce deal

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.