Bernard Tapie, un exemple pour les français

Personnellement j’ai toujours admiré Bernard Tapie, en tant que chef d’entreprise, il a été toujours la référence.

Mon avis est strictement personnel, et je suis sur que nombreux sont ceux qui sont du même avis.

Je viens d’écouter sa dernière interview sur BFM et mon admiration n’a fait que se confirmer.

Au delà des affaires qui lui ont été attribuées, je voudrais surtout parler de l’Homme.

Si je devais comparer Carlos Ghosn à Bernard Tapie, je ne pourrais jamais le  comparer à l’incomparable Bernard Tapie, Monsieur Bernard Tapie.

Le courage de Bernard Tapie

Personne n’ignore le cancer qui le ronge depuis plusieurs années.

Sale maladie attrapée surement à cause du traumatisme causé par l’injustice de ses accusations et de son séjour en prison.

Beaucoup ont eu moins de chance que lui,comme Pierre Beregovoy, Daniel Balavoine, Coluche, Robert Boulin ou François de Grossouvre qui s’est suicidé à L’Elysée.

Bernard Tapie est un gagneur a résisté et est incroyablement encore en vie.

Je voudrais passer sur ses « affaires » et je voudrais quand même sourire à une affaire qui a beaucoup fait couler d’encre.

L’Affaire Tapie vs Valenciennes.

Et sa conclusion est à l’image de l’énormité des fausses accusations contre lui.

 » Si j’avais donné de l’argent à un joueur, il ne l’aurait pas enterré dans son jardin, il aurait tout de suite acheté avec une belle voiture »

Je suis certain que c’est la terrible vérité et qu’il était innocent sur cette affaire, comme sur beaucoup d’autres.

Malheureusement l’Histoire n’est plus à refaire et le mal est fait.

Le Mensonge est toujours plus fort que la vérité, car même innocenté, la suspicion est toujours présente.

Le présent de Bernard Tapie

Les 10 dernières minutes de l’émission sont consacrées à l’avenir de la France et sa clairvoyance est toujours présente.

Il semble évident que les manifestants d’aujourd’hui risquent tous d’être centenaires grâce aux progrès de la médecine.

Et se battre pour une retraite à prendre à 62 ans ou 67 ans est vraiment un détail.

Je sais de quoi je parle, j’ai 66 ans et je n’ai pas envie de m’arrêter.

Aujourd’hui l’homme a 2 vies qui devraient être de longueur égale.

Une vie qui doit être active avant la retraite et une vie à rendre active après la retraite.

Deux vies qu’il faut mener avec la même envie de vivre et d’exister.

Ceux qui veulent arrêter de travailler très tôt, sont souvent ceux qui n’ont pas réussi leur première vie.

Mais seront-ils capables de réussir leur seconde vie.

Demain, pleins de métiers vont disparaitre et les gens vont devoir se recycler, se remettre en cause plusieurs fois dans leur vie.

Et pour ne pas mourir d’ennui dans sa seconde vie, il faudra pouvoir l’occuper intelligemment, ou tout simplement l’occuper.

Johnny Halliday avait prolongée la sienne grâce à sa dernière série de concert.

Bernard Tapie va essayer de le faire en montant une dernière fois sur les planches…avant de finir entre quatre planches.

Merci Bernard Tapie pour ton exemple et longue vie à toi.

Marc Gozlan

21 janvier 2020