Pour les allemands, le mouvement BDS est antisémite

Pour les allemands, le mouvement BDS est antisémite

Le parlement allemand a adopté hier, vendredi 17 mai, à une large majorité une motion condamnant le mouvement anti-israélien BDS (Boycott Desinvestissment Sanctions), qu’il juge antisémite.

Ce n’est pas un hasard, mais le vote s’est tenu la veille de la finale de l’Eurovision à Tel-Aviv que le BDS avait appelé à boycotter avec sa rhétorique «Israël utilise l’Eurovision pour blanchir ses terribles crimes contre le peuple palestinien»

Les allemands, avec le remords lié au nazisme, sont très vigilants face à antisémitisme et le slogan du BDS et condamnent toutes les déclarations antisémites soit-disant formulées comme une critique contre la politique israélienne mais qui sont en réalité une expression de haine envers les juifs et leur religion.

Les autocollants “Don’t buy” du mouvement BDS sur les produits israéliens évoquent inévitablement par association le mot d’ordre nazi : “N’achetez pas chez les juifs“»

Le BDS est antisémite.

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Le BDS est antisémite. car ses condamnations ne font que priver les palestiniens de travail et les rends de plus en plus dépendants de l’aide internationale et de l’emprise du hamas.

En effet, il suffit que les israéliens délocalisent leur production pour éviter les “interdictions”. L’exemple de “Sodastream” est un cas d’école ou seul les palestiniens ont été pénalisés.

En s’appuyant sur les résolutions anti-israéliennes de l’ONU, le BDS se trouve une certaine crédibilité auprès de tous les antisémites.

La France, malgré ses positions contre le boycott en général, laisse le BDS manifester le plus librement du monde.

Menacé de perte de la paix sociale par les banlieues françaises nourries d’antisémitisme, la France, de plus en plus soumise accepte et tolère le BDS.

La position de l’Allemagne ne lui fera pas durcir ses positions dictées par la peur de l’Islam.

Pourquoi le BDS est antisémite.

Omar Barghouti, militant palestinien des droits de l’homme et cofondateur du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) donne ses revendications antisémites qu’il cache derrière l’antisionisme.

« La fin de l’occupation israélienne de 1967, ce qui inclut le démantèlement des colonies de Cisjordanie et la destruction du mur » ;

« La fin du système israélien de discrimination juridique à l’égard des citoyens palestiniens d’Israël, système qui correspond aux critères de l’apartheid tels que définis par l’ONU » ;

« L’autorisation pour les réfugiés palestiniens, chassés de force en 1948 et en 1967, de regagner leur domicile ou leur région d’origine, dans le cadre des résolutions de l’ONU sur ce point. »

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

 

2019-05-18T21:00:10+00:00 mai 18th, 2019|Categories: alyah Réalité, Antisémitisme, Israel|0 Comments
Selectionner votre monnaie
ILS Shekel israélien
EUR Euro
%d blogueurs aiment cette page :