Banalisation de l’antisémitisme

Aujourd’hui en France, l’antisémitisme n’est plus un crime.

Après le 72ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, la France a oublié.

La France est retombée dans un antisémitisme banal.

Sarah Halimi

L’assassin de Sarah Halimi, musulman pratiquant a pu torturer et défenestrer une Juive une juive en criant « Allah akbar » entrecoupés d’insultes et de versets du Coran ,sans que ce crime ait un caractère antisémite.

Non pour un juge français, ce n’est pas de l’antisémitisme, c’est normal.

L’avocat de Sarah Halimi avait réclamé en décembre la requalification des faits en « assassinats » et avec la circonstance aggravante de l’antisémitisme.

Notre juge français a même rejeté la demande de requalification au motif que les parties civiles n’étaient pas fondées selon elle à demander dans ce cadre une requalification de la mise en examen.

Ce même juge français a également refusé de procéder à une reconstitution en présence du suspect, au motif qu’il reconnaissait les faits et que les éventuelles circonstances aggravantes « ne sauraient être établies par la reconstitution »

Il ne reste plus qu’a considérer que l’assassin était dans un était de démence pour rendre ce crime complètement anodin.

Cette banalisation de l’antisémitisme risque d’inciter d’autres individus a continuer à « tuer du Juif »

Hier à Sarcelles

Sarcelles, une ville ou j’ai passé une bonne partie de ma vie, était une ville ou il faisait bon être juif.

Une ville ou on pouvait se promener avec une kippa sur la tête sans avoir peur.

Une ville ou des centaines de communautés vivaient en parfaite harmonie.

Hier un écolier de 8 ans , s’est fait tabasser par 3 africains, de 15 et 16 ans. Tout simplement parce qu’il portait une kippa.

[vc_row][vc_column][vc_video link= »https://youtu.be/fihUWyYoldA » rel= »no »][/vc_column][/vc_row]

Sans faire de racisme, mais ces 3 individus à l’intelligence évidente, n’ont rien trouvé de plus normal que de s’en prendre à un petit juif de 8 ans qui rentrait de l’école.

Pourquoi l’ont ils fait ? tout simplement parce que pour eux il est normal de s’en prendre aux juifs et qu’ils peuvent les frapper sans impunité.

Cette banalisation de l’antisémitisme dans les quartiers fait honte à la France qui ne sait pas éduquer ces enfants.

Banalisation de l’antisémitisme

Quels enfants, ce ne sont que des arabes et des noirs qui font ça.

Non ces personnes ont la nationalité française et ce sont des juges français de souche qui les libèrent et avalisent l’antisémitisme.

Juifs de France, ouvrez les yeux avant qu’il ne soit trop tard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.