Your search results

Antisémitisme et Antisionisme

Posted by marc on 13 août 2017
| 0

Antisémitisme et antisionisme, quels sont les différences

L’Antisémitisme

L’antisémitisme concerne littéralement le racisme a l’encontre des juifs.

Pour un antisémite, le juif et la cause de tous ses propres maux.

Quoi de plus facile que de trouver des excuses a ses problèmes en accusant les juifs.

C’est le meilleur moyen trouvé pour se valoriser, de se rassurer sur son impuissance a réaliser sa vie.

C’est toujours a cause du juif qu’il n’est pas ce qu’il aurait voulut être.

Les juifs au moyen-âge

Au moyen-âge en France, il y avait 2 castes, les seigneurs et les paysans.

Les paysans  étaient composés de serfs ( corvéable a merci) ou de vilains

Les riches et les pauvres

Quand un seigneur décidait d’accueillir des juifs dans son domaine, il accueillait la »classe moyenne » c’est-à-dire des marchands et des usuriers (seules professions autorisés aux juifs de l’époque)

Bien sur le domaine devenait florissant et l’argent coulait a flot.

Le seigneur empruntait aux juifs et festoyait dans sa demeure.

Ne pouvant pas rembourser, il renvoyant les juifs et retombait dans la misère et en incombait toujours la faute au juif.

Il ne faut pas oublier que les papes avaient toujours des juifs dans leur entourage, ce que leur permettait d’être riche.

Et que Venise, au temps de sa puissance avait créé le « ghetto »

Le juif était corvéable et déplaçable  selon la volonté de celui qui l’accueillait..

L’Antisionisme

Maintenant qu’Israël existe, l’Antisémitisme se transforme.

Le rejet d’Israël devient le fer de lance de l’antisémite et le reproche fondamental devient  le vol de la terre des palestiniens.

Jusqu’à en oublier que la Palestine était juive depuis près de 2000 ans.

Jusqu’à oublier que la Judée est un territoire libéré et non un territoire occupé.

Ce qui fait le plus de mal aux antisionistes, contrairement au Juif,

 Israël n’est plus corvéable et déplaçable par la simple volonté des autres.

Israël, état Juif a retrouvé la terre de ses ancêtres.

La terre d’Israël, aride depuis 2000 ans, a retrouvé ses propriétaires et est a nouveau la terre ou coule le lait et le miel.

A l’inverse, Gaza, ou coulait encore le lait et le miel, depuis qu’il a été rendu aux « palestinien, et redevenu une terre aride, une terre de désolation.

 

 

 

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

  • 4,13
    EUR –0,06%
    3,52
    USD –0,04%