9 av 5778

C’est la date la plus triste du calendrier juif. Plusieurs événements tragiques ont eu lieu pendant cette triste date

  • tout commence à l’époque de Moise, ou les juifs ont écouté les récits des explorateurs et ont été privés d’entrer en Israël
  • Le premier temple a été détruit par Nabuchodonosor. 100.000 milles juifs tués et un million exiles
  • Le deuxième temple est détruit par les romains, 2 millions de juifs tués et 1 million déportés
  • La révolte de Bar Kochba écrasée. 100.000 juifs massacrés, Jérusalem rebaptisé Aelia Capitolina et Israël est renommée Palestine
  • Déportation des juifs du Ghetto de Varsovie
  • Le pape Urban ii déclare la première croisade
  • L’inquisition espagnole débute de 9 av 1492
  • La première guerre mondiale commence le 9 av 1914

Malheureusement jusqu’à aujourd’hui le malheur continue avec l’assassinat du premier soldat à Gaza, Le sergent Aviv Levy, 21 ans.

Pourquoi ces problèmes à Gaza

En théorie, il ne devrait pas y avoir de problèmes avec Gaza, Israël a la capacité de régler définitivement ce problème en quelques minutes.

La tactique israélienne est semblable à la tactique palestinienne, c’est de laisser pourrir la situation pour profiter un jour de la faiblesse de l’autre camp.

On le voit avec Abbas, qui refuse absolument toute négociation en espérant que le gouvernement israélien tombera un jour et qu’il pourrait se trouver avec un dirigeant moins coriace que Netanyhaou.

Netanyahou lui “protège” Abbas  afin que les palestiniens soient dégoûtes de ce gouvernement corrompu qui s’est enrichi à ses dépends.

A Gaza , le problème est similaire, avec un danger que les israéliens ne veulent pas reproduire avec la Judée Samarie, une entité palestinienne sur-armée qui ne pense qu’a détruire Israël.

Le problème de Gaza, c’est la volonté d’Israël de vivre en paix un jour avec les Gazaouis, dont de faire le moins de mal possible à la population.

Mais le problème aujourd’hui, c’est que le Hamas ne dirige pas l’ensemble de la branche militaire, il y a des dizaines de groupes, d’électrons libres, qui n’obéissent qu’a leurs intérêts personnels.

Revers de la médaille financière ou les dirigeants du Hamas ont accumulés une immense fortune, beaucoup de factions veulent leur part du gâteau en étant plus extrémistes que le Hamas, d’ou tous ces débordements incontrôlés.

Israël accuse et puni systématiquement le Hamas, qu’il considère comme responsable du territoire.

Un système complètement mafieux ou le seul perdant c’est la population qui est utilisée, exploité, devenu de la simple chair à canon ou bouclier humain pour seulement quelques dollars.

Même l’Iran, ne sait plus qui financer.

Comme Trump avec l’Iran, Israël espère que le peuple gazaoui finira par se révolter de cette situation et renversera les extrémistes au pouvoir.

Mais Gaza n’est pas l’Iran et les gazaoui élevés dans la haine d’Israël, n’ont pas dans leurs gènes cette volonté de paix avec son voisin.

Israël doit forcer son destin en éliminant les têtes extrémistes au pouvoir, mais le risque de chaos comme en Libye, en Irak ou en Syrie risque alors d’être pire que la situation actuelle.

Conclusion

Je n’ai pas de solution miracle, je pense que le gouvernement israélien non plus.

Encore une fois, seul les arabes qui financent ces extrémistes ont la possibilité de faire quelque chose en leur coupant les vivres.

Mais le problème humanitaire risque d’être pire encore.

Casse tête qui ne risque pas d’être résolu d’un coup de baguette magique.

La seule solution pour Israël, c’est de sur protéger sa population et son armée.

Malheureusement ce 9 av, Israël en a payé le prix avec la mort d’un soldat, Aviv Levy, 21 ans.

Comme tous les 9 av, Israël est en deuil.

 

2018-07-23T08:39:15+00:00juillet 23rd, 2018|Categories: alyah Réalité, Guerre, Palestine|0 Comments